Le joueur : Russell Westbrook de retour à la maison

Hommage vidéo, ovation, applaudissements nourris, chants à son honneur… comme on pouvait s’y attendre, Russell Westbrook a été accueilli en héros pour son grand retour à Oklahoma City. Le MVP 2017 n’avait plus mis les pieds en ville depuis son transfert à Houston l’été dernier. Un départ qui avait marqué un tournant dans la carrière du joueur, carrière débutée en 2008 sous la tunique du Thunder. Touché par l’amour de son ancien public, le meneur All-Star a inscrit 34 points. Mais ses Rockets ont perdu contre l’équipe locale (92-113).
Chris Paul, débarqué à OKC en échange de RW, a marqué 18 points. Soit une unité de plus qu’un James Harden très discret pour Houston (5 sur 17 aux tirs). Mais quel que soit le résultat, c’était la soirée de Westbrook. L’occasion pour les fans de saluer l’icône de leur organisation. Celui qui est resté après le départ de Kevin Durant. Celui qui les a toujours représentés. Même avec un uniforme des Rockets.
NBA
Boston éteint Miami, les Lakers craquent encore contre le Thunder
05/11/2021 À 06:14

La performance : Tristan Thompson déchaîné

Les Cavaliers ne vont pas bien. Leur coach les a qualifiés de « voyous », un terme qui a choqué les membres de l’effectif et qui a entraîné les excuses de John Beilein. C’est dans ce contexte si particulier que Cleveland a battu Detroit (115-112) après prolongation cette nuit. Les vétérans de l’équipe ont montré l’exemple, à commencer par Tristan Thompson. L’intérieur canadien a tout simplement réussi le meilleur match de sa carrière en inscrivant 35 points à 15 sur 20 aux tirs. Une éruption offensive à laquelle il n’est pas habitué. C’était nécessaire pour prendre le dessus sur les Pistons d’un Andre Drummond très productif (28 points, 23 rebonds). Menés de 13 points au cours du troisième quart temps, les Cavaliers ont su revenir pour arracher la prolongation. C’est Kevin Love (17 pts) qui a ensuite fait la différence dans le temps supplémentaire en plantant le panier à trois-points pour la gagne à 7 secondes de la sirène.

Le match : Philadelphie s’impose contre Boston

Voilà un résultat qui va donner de la confiance aux Sixers. Bien que privés de Joel Embiid (opéré du doigt et indisponible pour une ou deux semaine), les joueurs de Philadelphie ont décroché une belle victoire de prestige contre les Celtics hier soir (98-109). Ils étaient pourtant menés au score à l’entame du quatrième et dernier quart temps. Mais Josh Richardson (29 pts), Ben Simmons (19 pts, 9 rbds) et Al Horford (17 pts, 8 rbds) n’ont pas baissé les bras. Ils ont fini par prendre le large. Un succès convaincant.

Les Français : Sekou Doumbouya solide dans son rôle

Toujours titulaire à Detroit, Sekou Doumbouya a joué 20 minutes contre Cleveland cette nuit. Il a fini avec 8 points au compteur.

Tous les scores

Pistons - Cavaliers : 112-115
Sixers - Celtics : 109-98
Timberwolves - Trail Blazers : 116-102
Thunder - Rockets : 113-92
NBA
Smart fustige Tatum et Brown : "Ils ne veulent pas passer le ballon"
02/11/2021 À 14:09
NBA
Simmons persiste et signe : pas de training camp et un départ de Philadelphie toujours souhaité
21/09/2021 À 16:18