O.G. Anunoby maintient Toronto en vie !

Raptors – Celtics : 104-103

NBA
Antetokounmpo, MVP logique à l'avenir incertain
IL Y A UNE MINUTE

Boston mène 2-1

Ça relève presque du miracle. Déjà battue par Boston lors des deux premiers matches de la série et menée de deux points à cinq dixièmes de la sirène, seul un miracle pouvait sauver l’équipe de Toronto. Sauf que ce miracle a un nom. O.G. Anunoby. Le jeune ailier des Raptors a réceptionné une remise en de jeu de Kyle Lowry – une passe lobée par-dessus les 226 centimètres de Tacko Fall – pour tirer de suite dans la foulée et inscrire le panier à trois-points pour la gagne (104-103) ! Inespéré.

Les Raptors s’en sortent donc de justesse. En une fraction de seconde, ils sont passés d’une probable élimination à une victoire qui risque de peser sur le moral de leurs adversaires. "C’est terrible, nous n’aurions jamais dû perdre ce match", déclarait Jaylen Brown dans un langage un peu plus fleuri. Les Celtics étaient effectivement une fois de plus au contrôle. Emmenés par Kemba Walker (29 pts), ils avaient pris 5 longueurs d’avance dans le premier quart temps et 10 à la pause. C’est sur une passe lumineuse de ce même Walker, pour un dunk de Daniel Theis, que les joueurs de Brad Stevens pensaient avoir fait le plus dur en prenant l’avantage à cinq sixièmes de la fin du match. Puis Lowry, 31 points, a offert la balle de match à Anunoby.

"La passe, ce n’est rien", insiste le meneur des champions en titre. "OG a mis le tir. Tout le crédit revient au shooteur. C’était un tir difficile. Il faut lui donner le crédit. C’est son moment. C’est génial pour le gamin." Le panier décisif du joueur de 23 ans fut la conclusion d’un quatrième quart temps très disputé. Mais à l’arrivée, c’est donc Toronto qui s’impose et se maintient en vie. A 0-3, les Raptors étaient quasiment enterrés (aucune équipe n’a remonté un tel handicap). A 1-2, ils peuvent toujours y croire.

Los Angeles écrase Denver

Clippers – Nuggets : 120-97

Los Angeles mène 1-0

Il fallait voir la tête que tirait Jamal Murray quand les journalistes lui ont appris, juste après le Game 7 dantesque remporté par ses Nuggets contre le Jazz au tour précédent, que Denver devait rejouer 48 heures plus tard. Les troupes du Colorado ont à peine eu le temps de récupérer et de se remettre de leurs émotions qu’ils se retrouvaient opposés à l’armada des Clippers. Et évidemment, ça a tourné au carnage. Une large victoire de Los Angeles (120-97) qui attaque du bon pied les demi-finales de Conférence.

Magistral lors de la série contre Utah, Murray a été limité à 12 points et 5 sur 15 aux tirs. En manque de jus, les Nuggets ont laissé les Clippers se balader. Résultat, les Californiens ont converti 57% de leurs tentatives. 29 points pour Kawhi Leonard, 19 pour Paul George. Une promenade. Espérons pour le spectacle que le Game 2 sera déjà un peu plus disputé.

NBA
Davis et les Lakers démarrent fort contre les Nuggets
IL Y A 3 HEURES
NBA
LeBron vexé par le vote pour le MVP : "Ca m'a fait fait ch... plus que tout"
IL Y A 3 HEURES