Bucks – Celtics : 103-101

Milwaukee mène la série 2-1
Giannis Antetokounmpo sait qu’il se retrouve avec encore plus de responsabilités offensives à assumer en l’absence de Khris Middleton, blessé au genou. Les Celtics en sont aussi conscients, et c’est pourquoi ils s’efforcent de rendre la vie difficile au double MVP. Du moins, ils essayent. Rien ni personne ne pouvait l’arrêter samedi soir. Auteur de 42 points, 12 rebonds, 8 passes, 2 interceptions et 2 blocks, le Grec a rendu une copie exceptionnelle, digne de son statut de meilleur joueur du monde. Et les Bucks ont surfé sur sa performance pour s’imposer in-extremis (103-101), reprenant ainsi l’avantage dans la série.
NBA
Un Smart de gala et Boston égalise
IL Y A 19 HEURES
En plus d’avoir fait exploser les compteurs, Antetokounmpo a marqué le panier crucial pour la gagne à 44 secondes du buzzer. Les Bucks ont gaspillé une avance de 13 points au cours du quatrième quart-temps et ils venaient de perdre les commandes de la partie (99-100) avant le layup de leur superstar. Jrue Holiday a ensuite creusé l’écart. Mais ce n’était pas fini pour autant. Marcus Smart s’est retrouvé sur la ligne à 4 secondes de la fin. Il a mis le premier lancer-franc, raté le second volontairement, pris son rebond, raté sa tentative, tout comme Robert Williams et Al Horford… une séquence assez dingue mais sans succès pour Boston. Horford a fini par marquer, mais après que la sirène a retenti. Milwaukee l’emporte donc tout juste. La deuxième victoire en trois matches pour la franchise du Wisconsin.
Les joueurs de Boston ont des raisons d’être frustrés. Ils sont passés tout près de la victoire malgré une adresse catastrophique (36% aux tirs et 27% à trois-points). Jayson Tatum n’a réussi que 4 de ses 19 tentatives en 41 minutes. Il a fini avec 10 petits points. L’ailier All-Star aura sûrement à cœur de se rattraper lors du Game 4, toujours à Milwaukee.

Warriors – Grizzlies : 142-112

Golden State mène la série 2-1
Difficile pour les Grizzlies de vraiment rivaliser avec Stephen Curry et ses partenaires une fois que les Warriors mettent la machine en route. Ils en ont fait l’expérience la nuit dernière. Après un premier quart-temps remporté par Memphis, les joueurs de Golden State ont accéléré pour se diriger tranquillement vers une très large victoire (142-112). Ils ont fait preuve de bien trop d’adresse pour ne serait-ce qu’être inquiétés : 63% aux tirs et 53% à trois-points. Avec plusieurs joueurs en réussite. Curry a marqué 30 points et Klay Thompson en a ajouté 21. Jordan Poole a encore une fois fait la différence en sortie de banc avec 27 pions. Jonathan Kuminga a pris avec brio le relais de Gary Payton II – blessé au match précédent – dans le cinq majeur en terminant avec 18 points à 8 sur 10 aux tirs.
Contrairement aux deux premiers matches, les Grizzlies n’ont pas vraiment existé. Ils ont converti 6 de leurs 9 premières tentatives à trois-points pour s’installer aux commandes après 12 minutes (26-28). Ils ont ensuite subi tout du long. Ja Morant a encore une fois été très bon, avec 34 points au total, mais il a dû se sentir esseulé par moment en attaque. Les Warriors menaient 64 à 57 à la pause puis ils ont passé un 10-0 dès le début de la deuxième mi-temps pour se mettre à l’abri pour de bon. Ils auront désormais l’occasion de faire le break devant leur public lors du Game 4.
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
HIER À 04:35
NBA
Draft 2022 : Le Magic d'Orlando aura le premier choix, devant Oklahoma et Houston
18/05/2022 À 06:21