Deux jours après avoir subi la loi de Milwaukee, champion en titre, sur leur parquet, les Nets ont bien failli se faire piéger une deuxième fois face aux plus modestes Spurs, qui ont pu compter sur un rookie, Joshua Primo, pour envoyer les deux équipes en overtime, d'un shoot derrière l'arc à 40 secondes du terme. C'est un panier à 1,6 sec du buzzer du rookie Cam Thomas, qui a permis à Brooklyn de venir à bout de San Antonio (121-119).
Les New-Yorkais ont ainsi dilapidé une avance de 14 unités au 3e quart-temps, illustrant la période de doute actuellement traversée, dont a profité Chicago pour leur chiper les commandes à l'Est. L'absence de Kyrie Irving, toujours interdit de jouer à New York sur décision de la ville car il n'est pas vacciné, a certainement encore pesé, même si Kevin Durant (28 pts, 6 passes) et James Harden (26 pts, 12 passes, 7 rbds) ont été dans leurs standards.
NBA
Sabonis à Portland, Simmons à Sacramento, Wall aux Lakers... 5 trades que l'on aimerait voir en NBA
IL Y A 17 HEURES
Côté Spurs, qui glissent provisoirement au 11e rang à l'Ouest, Lonnie Walker IV a été tout aussi prolifique (25 pts) et Dejounte Murray très complet (19 pts, 12 passes, 9 rbds). Insuffisant toutefois pour permettre à Gregg Popovich de se rapprocher du plus grand nombre de victoires détenu par un entraîneur en NBA. Ce n'est qu'une question de semaines toutefois, puisqu'il est à dix unités du record historique de Don Nelson (1335).
NBA
Le retour gagnant de Davis et la folle victoire des Clippers : c'était la fête à Los Angeles !
IL Y A 20 HEURES
NBA
Cleveland marche fort, Paul maître du "money time"
HIER À 05:58