Les fans de NBA neutres ne bouderont pas leur plaisir. Nous aurons droit à encore au moins un match entre les Mavs de Luka Doncic et les Warriors de Stephen Curry. Mardi soir (dans la nuit de mardi à mercredi, heure française), Dallas a pris le dessus dans sa salle sur Golden State (119-109), et ce malgré un dernier quart-temps presque renversant (20-39). Les hommes de Steve Kerr ne mènent plus "que" 3-1 dans ces finales de la Conférence Ouest NBA.
Pour ne pas sortir tête basse des playoffs, victimes d'un "sweep", les Mavericks ont fait l'écart lors du deuxième QT, après une entame équilibrée. Sans Doncic. Oui, c'est avec leur star en train de souffler qu'ils ont pris le large, notamment grâce au facteur X Davis Bertans. Le prodige slovène est vite revenu dicter le jeu des siens pour enfoncer le clou : +15 (62-47) à mi-parcours.
NBA
Triomphe du jeu… et de l’argent : pourquoi Golden State fait grincer des dents
17/06/2022 À 21:53

Et Curry a fait son retour...

Les Mavs ont continué de maîtriser la rencontre, avec un Frank Ntilikina qui s'impose dans la rotation (17 minutes, 5 points à 2/2, aucun ballon perdu) et un public, d'abord surchauffé, puis plus paisible dans l'optique d'une fin de match sans suspense (99-70 après trois quart-temps). Enfin, le croyait-on. Parce que Golden State a quasiment recollé, alors que Steve Kerr avait "ouvert" son banc.
Nemanja Bjelica a fait parler sa science du basket, les rookies Jonathan Kuminga (17 points) et Moses Moody (10 points) ont pris feu sous le regard amusé de "Chef" Curry. Résultat, pas de "blow out" (victoire écrasante). Les Warriors ont même réussi à s'approcher à 8 points (110-102) à trois minutes du terme. Temps-mort Dallas et... retour sur le parquet du franchise player des "Dubs". Mais Doncic, d'un dunk puis grâce à de bonnes passes, a assuré.
Le Slovène termine la partie avec une ligne de statistiques "habituelle" pour lui : 30 points, 14 rebonds, 9 passes (10/26 au tir). Il a été bien secondé par Dorian Finney-Smith (23 points, 4/7 de loin). Curry a compilé 20 unités, à 7/16. Klay Thompson 12 à 5/10. Les "Splash Bro" auront une nouvelle occasion de finir le boulot dans la nuit de jeudi à vendredi, chez eux cette fois, à San Francisco.

Draymond Green et Stephen Curry lors du premier match des finales de Conférence Ouest entre Golden State et Dallas, le 18 mai 2022

Crédit: Getty Images

NBA
Wiggins, une transformation qui change tout
14/06/2022 À 07:57
NBA
Giannis plébiscité, Jokic présent, Embiid absent : l'équipe type de la saison
25/05/2022 À 06:02