Hawks - Heat : 111-110

Miami mène 2-1
Giflés en ouverture des Playoffs, battus encore dans le deuxième match, les Hawks faisaient leur (jeune) âge dans ces Playoffs. Il faut dire que, pour eux et pour les autres, affronter le Miami Heat n'est pas cadeau. Mais Trae Young et sa bande ont rappelé la nuit dernière que leur finale de conférence de 2021 n'était pas usurpée. Dans un match tendu, ils ont tenu bon et compté sur leur génial meneur pour faire la différence en toute fin de match (111-110). Avec ce premier succès à domicile, Atlanta se relance dans la série, toujours menée par Miami (2-1).
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
IL Y A 18 HEURES
La soirée avait mal commencé à Atlanta puisqu'un paquet suspicieux a retardé le début du match d'une heure. En retard, aucune des deux équipes ne l'était mais ce sont les Hawks qui ont créé le premier écart (+11) en milieu de deuxième quart-temps avant de rentrer aux vestiaires avec 7 points d'avance (61-54). Le run des coéquipiers de Jimmy Butler (20 points, 10 rebonds, 8 passes) dans le 3e quart-temps (31-16) faisait croire que l'issue de ce match 3 ne différerait pas de celles des deux premières rencontres mais c'était mal connaître le caractère de ces Hawks.
Menés de 15 points, ils sont revenus et même le trois-points de PJ Tucker à moins d'une minute de la fin (110-109 pour Miami) n'a pas suffi. Trae Youg (24 points, 8 passes) a enfilé ses atours de sauveur avec un floater à moins de 5 seconde du buzzer pour la victoire (111-110).

Bulls - Bucks : 81-111

Milwaukee mène 2-1
Pas de Khris Middleton, pas de problème ? Sans sa deuxième option offensive, que doit craindre Milwaukee face à une équipe des Bulls qui est apparue en bout de course fin de saison régulière avant de chaparder le match 2 dans le Wisconsin à la surprise générale ? Pas mal de choses si l'on pense à ce dernier duel, rien si l'on se réfère à celui de la nuit, largement dominé par les coéquipiers d'un Giannis Antetokounmpo (18 points, 7 rebonds, 9 passes en 29 minutes) qui n'a même pas eu besoin de forcer son immense talent (111-81).
De match il n'y a pas eu. Quand Nikola Vucevic (19 points) a rentré son tir de loin pour faire passer Chicago à 3-2, il ne le savait pas mais plus jamais les Bulls ne passeraient en tête dans la partie. Il faut dire que la soirée a été compliquée pour les stars de Chicago, DeMar DeRozan a fini à 11 points et Zach LaVine à 15. En face, les Bucks ont déroulé, comptant jusqu'à 37 points d'avance avant de lever le pied avec les remplaçants dans le dernier quart-temps. Personne n'a joué plus de trente minutes du côté de Milwaukee, où Grayson Allen a fini pour une fois meilleur marqueur (22 unités), qui reprend l'avantage du terrain dans ce premier tour.

Pelicans - Suns : 111-114

Phoenix mène 2-1
Là aussi il est question de blessure puisque Devin Booker manque à Phoenix depuis le dernier match remporté par La Nouvelle-Orléans. A l'instar des Bucks, on imagine les Suns avoir une marge conséquente sur une équipe qualifiée en Playoffs via le play-in. Le troisième match de cette série, bien que remporté par les coéquipiers d'un énorme Chris Paul (28 points, 14 passes), n'a pas confirmé la tendance tant les Pelicans se sont accrochés jusqu'à faire douter le meilleur bilan de la saison régulière (111-114).
La première période fut à l'avantage de Phoenix qui s'est largement reposé sur un DeAndre Ayton qui n'en finit plus de prouver ses qualités. Le pivot a martyrisé ses adversaires pour finir avec 28 points et 17 rebonds, le tout à un très beau 13/20 au tir. Dans le sillage de son pivot, Phoenix a compté jusqu'à 13 points d'avance mais en face Brandon Ingram (34 points, 7 rebonds) découvre les Playoffs et compte bien durer. A l'orée du dernier quart, le score était de 81-79 en faveur des Suns.
La dernière minute de ce match a été folle et aurait pu offrir un renversement de situation assez incroyable. Menés de neuf points à 49 secondes du buzzer (106-97), les Pels ont pris feu. Ingram sur deux paniers à trois-points puis sur trois lancers et CJ McCollum (30 points, 7 passes), sur un lay-up ont permis à leur équipe de revenir à quatre unités (112-108). Las, en face Phoenix a rentré ses lancers et même le dernier tir de McCollum n'a servi à rien (114-111). Phoenix reprend les commandes de la série.
NBA
Draft 2022 : Le Magic d'Orlando aura le premier choix, devant Oklahoma et Houston
HIER À 06:21
NBA
Butler frappe fort d’entrée, Miami calme Boston
HIER À 04:25