LE MANS - STRASBOURG (20H00)

Les Manceaux, en position délicate à la mi-saison, ont rempli la moitié du contrat fixé par leur entraîneur J.D Jackson avant la 16e journée: "deux victoires impératives". Après un succès contre Pau (71-64) le week-end dernier, reste Strasbourg. "Si on gagne, on aura deux victoires d'avance compte tenu du point-average", estime Jackson en référence à la victoire du MSB au match aller. Brandon Bowman, pigiste médical après la blessure d'Alain Koffi (genou), devrait faire ses débuts. "Il faudra se méfier de Strasbourg, comme de Pau qui était encore tête au 3e quart-temps", a rappelé le technicien. Strasbourg a montré une belle combativité lors de ses deux derniers matches terminés en prolongation, victorieusement au Havre (82-77) puis par une défaite contre Villeurbanne (70-81). La SIG enregistre les retours d'Aymeric Jeanneau et Nick Lewis.

Pro A
Un quatuor en tête
29/01/2011 À 20:44

ORLEANS - CHOLET

Orléans est mal en point. Avec trois défaites lors des trois dernières journées et toujours pas de remplaçants pour Zach Moss et Troy Bell dont le club s'est séparé en début de semaine dernière, la réception du champion en titre s'annonce compliquée. "On pourrait faire le dos rond, mais je préfère qu'on reste en position de conquête, ambitieux...", affirme l'entraîneur Philippe Hervé. Le défi proposé par Cholet est de taille: malgré l'absence de Luc-Arthur Vebobe (cheville), le champion veut entretenir une dynamique après sa victoire contre Gravelines (69-68) vendredi dernier avant de se lancer dans la Semaine des As.

LE HAVRE - PARIS-LEVALLOIS

Le Havre va-t-il enfin sortir de la spirale infernale ? Sérieusement affaiblis par les blessures (Bernard King et Zianveni dernièrement), les Normands ont enregistré six défaites de rang, non sans montrer une belle solidarité. Renforcés cette semaine par l'arrière Michael King, ils veulent endiguer la marée avec la venue de Paris, qui leur avait réussi au match aller (88-57). Mais, comme les Havrais, les Parisiens ont aussi enregistré un renfort, avec Eric Chatfield, et sont en quête de points précieux en vue du maintien.

VILLEURBANNE - HYERES-TOULON

Villeurbanne passe un petit test face au tombeur du leader, Roanne, la semaine dernière. En allant chercher sa huitième victoire de la saison après deux prolongations dans le sillage d'un Mickaël Gelabale de feu, l'Asvel a montré sa détermination. Déjà privée de Bangaly Fofana (poignet), elle devra toutefois se passer de Clifford Hammond, rentré aux Etats-Unis pour un deuil. "Les qualités défensives de Cliff vont nous manquer pour s'opposer à (Kevin) Houston", craint l'entraîneur Nordine Ghrib. Côté HTV, Vincent Masingue, toujours en délicatesse avec son tendon d'Achille, sera ménagé.

VICHY - GRAVELINES

La lanterne rouge Vichy s'est relancée dans la lutte pour le maintien grâce à sa victoire au buzzer à Limoges (76-74) après un trois points incroyable de Jamal Shuler. Malgré le retour de Reece Gaines et Demetric Nichols, la confrontation s'annonce ardue face à des Gravelinois solides et frustrés par leur court revers chez le champion choletais. "Le danger viendra aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur. Il nous faudra donc évoluer 40 minutes sans fléchir pour réussir un exploit", estime l'entraîneur vichyssois Jean-Philippe Besson. Malgré le statut de favori de l'équipe nordiste, son homologue Jean-Luc Monschau a mis en garde: "Dans la réalité comptable, il n'y a que trois victoires de différence entre le BCM et Vichy. C'est une équipe qui a un gros potentiel offensif, on l'a vu avec Jamal Shuler. Et Demetric Nichols aura aussi à coeur de réussir un gros match face à son ancien club"

PAU - LIMOGES (20H30)

A treize journées de la fin, Limoges ne veut pas déraper. Ses deux dernières défaites ont placé le CSP en position de relégable. La lutte pour le maintien, avec Vichy, Poitiers et Paris notamment, s'annonce serrée. En quête d'un déclic, la direction a limogé l'entraîneur Eric Girard et donné "carte blanche" l'Italo-Macédonien Zare Markovski. Son premier déplacement est loin d'être évident face aux Palois, promus en pleine forme, sur fond de rivalité de la grande époque des deux clubs. L'Elan sera toujours privée de son meneur Eddy Gipson et reste dans l'expectative sur la participation de Slaven Rimac (entorse du pouce droit). Limougeauds comme Palois auront en tête la large victoire du CSP au match aller à Beaublanc (90-63).

Pro A
Nancy-Châlon : 79-84
13/04/2012 À 19:59
Pro A
Noah, Paris-Levallois ou l'Euroligue
17/11/2011 À 07:22