Getty Images

Le doublé pour Fourcade !

Le doublé pour Fourcade !
Par Eurosport

Le 04/03/2012 à 13:48Mis à jour Le 06/03/2012 à 11:02

Il est imbattable depuis deux jours ! Au lendemain de son sacre sur le sprint, Martin Fourcade a remporté la poursuite des Mondiaux de Ruhpolding, dimanche. Malgré quatre fautes derrière sa carabine, le Français de 23 ans, de nouveau survolté sur les skis, a devancé le Suédois Carl Johan Bergman.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Au sommet de son art. Au lendemain de sa démonstration sur le sprint, Martin Fourcade a confirmé dimanche qu'il était bien au-dessus du lot à Ruhpolding. Malgré quatre fautes au tir, dont deux sur le dernier "debout", le Français de 23 ans a dominé la poursuite allemande pour conserver son titre acquis il y a un an à Khanty-Mansiysk.

Ce troisième titre planétaire lui permet également de conforter sa première place au classement général de la Coupe du monde. Bronzé la veille, le Suédois Carl Johan Bergman (2 fautes) a pris, cette fois, la médaille d'argent, tandis que le Russe Anton Shipulin (1 faute), seulement 13e du sprint, a complété le podium après une belle remontée. Déception en revanche pour Emil Hegle Svendsen. Candidat à la victoire et principal rival du Français, le Norvégien (4 fautes) s'est classé 5e de la poursuite, juste devant Simon Fourcade (3 fautes).

Parti le premier, à 13h15, Martin Fourcade n'a cessé de faire la course en tête. Toujours aussi rapide sur les skis, le Catalan a d'abord commis une faute sur chacun de ses tirs couchés. Sans conséquence majeure. Un sans faute sur le premier "debout" lui a permis d'aborder la dernière boucle de 2,5 km avec près de 20 secondes d'avance sur ses premiers poursuivants. Alors qu'on aurait pu penser qu'il allait mesurer ses cinq dernières balles, Fourcade a attaqué son quatrième et ultime tir. Deux pioches et donc deux tours de pénalité plus tard, le Perpignanais ressortait dans les skis de Bergman. L'issue était connue d'avance. Et c'est sur l'avant-dernière bosse que le Français a produit son effort pour lâcher le Suédois, qui fêtera bientôt ses 34 ans. Onze de plus que le héros du jour...

0
0