Eurosport

Emil Svendsen raccroche à 32 ans

Svendsen raccroche à 32 ans
Par Simon Farvacque via AFP

Le 09/04/2018 à 11:11Mis à jour Le 09/04/2018 à 12:10

BIATHLON – Très ému, Emil Svendsen a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière, ce lundi en conférence de presse. A l'heure du bilan, le biathlète norvégien de 32 ans souffre de la comparaison avec Martin Fourcade, dont il a été quelques années le grand rival, mais il présente tout de même un palmarès éloquent. Fort, notamment, de quatre titres olympiques.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Lorsqu'Emil Svendsen avait succédé à Ole Einar Bjoerndalen au palmarès de la Coupe du monde de biathlon en 2010, beaucoup y avaient vu une passation de pouvoir. Huit ans plus tard, les deux hommes viennent d'annoncer, coup sur coup, leur départ à la retraite. La carrière de Svendsen, qui a fait part de sa décision de raccrocher ce lundi en conférence de presse, peut paraître décevante, à l'aune de son entame spectaculaire. Elle reste néanmoins brillante.

C'est lors de la saison 2007-2008 que Svendsen s'est révélé, décrochant deux médailles d'or aux Mondiaux d'Östersund et terminant troisième du classement général de la Coupe du monde. En 2010, outre son premier (et finalement dernier) gros globe de cristal, "Super Svendsen" s'est octroyé deux titres olympiques à Vancouver, sur l'individuel et le relais, y ajoutant une médaille d'argent en sprint.

Homme de grands rendez-vous

L'avènement de Martin Fourcade, à partir de la saison suivante, l'a petit à petit relégué au second plan.... mais Svendsen a continué de briller, dans les grands rendez-vous. En témoigne notamment sa victoire à la photo-finish face à Fourcade, lors de la mass start des Jeux de Sotchi, en 2014. Il se retire ainsi avec huit breloques olympiques autour du cou, dont trois obtenues cette année à Pyeongchang, où il était porte drapeau de la délégation norvégienne, trente-huit victoires individuelles et douze titres mondiaux à son palmarès.

"J'ai décidé que ma carrière était terminée", a sobrement déclaré le biathlète de 32 ans, qui a évoqué une perte de motivation. Dauphin de Fourcade au général de la Coupe du monde entre 2012 et 2014, Svendsen avait depuis reculé dans la hiérarchie mondiale, au profit entre autres de Johannes Boe, Anton Shipulin, ou encore Simon Schemp, mais sans quitter le Top 10... jusqu'à cette saison (24e, son plus mauvais classement). "Je reste sur un sentiment de fierté et de joie pour ce que j'ai vécu", a-t-il ajouté, visiblement très ému.

Emil Svendsen à Pokljuka  (Slovénie) durant le 10km sprint

Emil Svendsen à Pokljuka (Slovénie) durant le 10km sprintAFP

0
0