AFP

Ruhpolding : Fillon-Maillet est passé tout près d'une victoire, il se contentera d'un premier podium

Fillon-Maillet est passé tout près d'une victoire, il se contentera d'un premier podium

Le 18/01/2015 à 16:22Mis à jour Le 18/01/2015 à 17:14

Deuxième au terme d'un sprint rocambolesque, Quentin Fillon-Maillet a décroché son tout premier podium individuel en Coupe du monde sur la mass-start de Ruhpolding (Allemagne). Le Français est entouré de Simon Schempp, vainqueur de la course, et de Michal Slesingr. Si Jean-Guillaume Béatrix s'est lui aussi offert un Top 10, les frères Fourcade ont vécu une journée galère.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Quel panache ! Fort d'un 20/20 au tir, Quentin Fillon-Maillet a signé une exceptionnelle fin de course pour prendre la deuxième place de la mass-start de Ruhpolding dimanche. Le tout premier podium individuel du jeune Français en Coupe du monde. Il a été devancé de quelques centimètres par Simon Schempp, vainqueur au terme d'un incroyable sprint. Troisième de la course, Michal Slesingr a terminé dans le même dixième que ses deux compères sur le podium. Autre Français dans le Top 10, Jean-Guillaume Beatrix s'est classé septième. Loin devant les frères Fourcade, Simon et Martin prenant respectivement la 17e et la 21e place à Ruhpolding.

La course avait moyennement commencé dans le camp tricolore et plus particulièrement pour la famille Fourcade, chacun sortant une balle sur le premier couché, tout comme Anton Shipulin. Voulant profiter de cette entrée en matière moyenne, la patrouille norvégienne (Boe, Svendsen, L’Abbee-Lund et Bjoerndalen) était en embucade. Mais les rouges ont été dépassés par la vitesse d’exécution de Simon Eder, passé en tête devant Birnbacher, Peiffer et Lesser. Quentin Fillon-Maillet (10/10) suivait dans le groupe de tête alors que les Fourcade visitaient de nouveau l’anneau (deux fois pour Martin, une fois pour Simon)… Pendant ce temps-là, Shipulin remontait au premier rang.

Dans la descente technique du tracé allemand, Jakov Fak chutait et entraînait avec lui Johannes Boe dans une spectaculaire gamelle. Béatrix et Fillon-Maillet poursuivaient sur leur lancée avec un superbe 15/15 et figuraient toujours dans le top 7 avec Simon Schempp, Shipulin, Eder, Boehm et Slesingr, alors que la course galère continuait pour le numéro un mondial. Les Français jouaient tactique et laissaient les Allemands et Shipulin imprimer le rythme.

Le panache du Jurassien

Le dernier tour se profilait avec encore une douzaine de coureurs pouvant encore rêver de podium sur cette course spectaculaire. Schempp, Svendsen et Fillon-Maillet sortaient le 5/5 juste devant Slesingr et Bjoerndalen, bien revenu dans l’avant-dernière boucle.

Le Jurassien jouait son va-tout devant les expérimentés Schempp et Svendsen, qui le laissaient devant. Béatrix jouait toujours une place dans les 10. Le biathlète de Saint-Laurent accélérait encore dans la dernière bosse mais ne faisait pas le différence. Fillon-Maillet résistait aux cadors au terme d’un finish de folie, il fallait la photo finish entre Simon Schempp, le Français et le Tchèque qui tournait en faveur de l’Allemand. Quentin Fillon-Maillet au terme d’une course énorme prenait finalement la deuxième place, à une demi-fixation du succès. Un moment qui restera forcément gravé dans sa mémoire, même s'il est passé si près de monter sur la plus haute marche du podium.

0
0