Vincent Jay stoppe sa carrière

Jay stoppe sa carrière
Par AFP

Le 09/12/2012 à 09:05Mis à jour Le 09/12/2012 à 11:16

Avec surprise, Vincent Jay a décidé de mettre un terme à sa carrière à l'âge de 27 ans, selon un bref communiqué de la FFS ce dimanche. Lors de sa dernière course à Hochfilzen samedi, le champion olympique 2010 s'est classé 42e de la poursuite. A son palmarès, Jay, sous contrat avec l'Armée, compte un titre olympique, deux victoires en Coupe du monde et quatre podiums individuels.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le champion olympique 2010 de biathlon, Vincent Jay, a décidé de mettre un terme à sa carrière à l'âge de 27 ans, a annoncé dimanche la Fédération française (FFS). "L'un des leaders de l'équipe de France de biathlon, Vincent Jay, a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive", a indiqué la FFS dans un bref communiqué, sans donner plus de précisions sur les raisons de cette décision, au tout début de la saison 2012-13.

Il sera au départ dimanche à 11h15 du relais 4x7,5 km, comptant pour la Coupe du monde d'Hochfilzen (Autriche), sa dernière apparition sur le circuit mondial. Jay avait créé une immense surprise en remportant l'épreuve de sprint des jeux Olympiques 2010 de Vancouver (Canada), profitant des conditions météorologiques qui avaient perturbé par la suite les favoris. Il avait confirmé deux jours plus tard en remportant la médaille de bronze dans la poursuite. Mais depuis son zénith olympique vécu avec celle qui était alors sa compagne, Marie-Laure Brunet, elle-aussi double médaillée olympique 2010, le biathlète savoyard n'a plus vraiment brillé.

Saguez : "Il était en difficultés physiquement"

Il a ainsi terminé à la 20e place du classement général de la Coupe du monde 2010-11 et au 48e rang mondial la saison dernière alors qu'il était 11e mondial l'hiver des JO-2010. "Cela peut paraître surprenant, mais Vincent a fait un choix personnel, car depuis plusieurs saisons, depuis Vancouver, il était en difficultés physiquement", a déclaré Fabien Saguez, le directeur technique national de la FFS, sur la chaîne Eurosport. "Vincent est un garçon extrêmement sérieux, cela devenait pour lui difficile de faire tout ce travail à l'entraînement et de voir les écarts avec les autres augmenter", a ajouté le DTN.

Samedi, pour ce qui devait être sa dernière apparition individuelle en Coupe du monde, Jay s'est classé 42e de la poursuite d'Hochfilzen à plus de trois minutes du vainqueur avec quatre pénalités au tir. Depuis le début de l'hiver, il avait marqué seulement deux points (39e du sprint d'Hochfilzen) en cinq courses et voyait son statut de titulaire dans le relais tricolore menacé. A son palmarès, Jay, sous contrat avec l'Armée, compte un titre olympique, deux victoires en Coupe du monde et quatre podiums individuels sur le circuit mondial.

0
0