Getty Images

Martin Fourcade, vainqueur de la poursuite de Hochfilzen : "J'ai à cœur d'aller plus vite"

Fourcade : "J'ai à cœur d'aller plus vite"

Le 15/12/2018 à 18:05Mis à jour Le 15/12/2018 à 19:34

HOCHFILZEN - En difficulté il y a une semaine, Martin Fourcade a remporté la poursuite d'Hochfilzen, ce samedi. Auteur d'un sans faute au tir, il s'est montré satisfait de ce succès, qui lui permet de remonter à la 2e place du classement général de la Coupe du monde. Mais il a également rappelé qu'il était encore loin de son meilleur niveau, comme un avertissement envoyé au leader, Johannes Boe.

Quel contraste. Dimanche dernier, à Pokljuka, Martin Fourcade n'avait même pas terminé la poursuite. Parti loin de la tête (24e, à 1'12"), il avait manqué de précision au tir pour espérer un bon classement (4 fautes) et n'avait pas eu la force de se battre pour une place anecdotique. Six jours plus tard à Hochfilzen, il a coupé la ligne en vainqueur, auteur d'un sans faute face aux cibles ce samedi. Le septuple tenant du gros globe de cristal s'est globalement rassuré en Autriche, entre un bon sprint vendredi (2e, 10/10) et cette poursuite royale.

Fourcade a estimé qu'il avait fait "une super course, maîtrisée de bout en bout" et vécu "une journée magnifique", au micro de la chaîne L'Equipe. Ses déboires de la semaine passée ont donné à son 76e succès en Coupe du monde un parfum particulier. Le quintuple champion olympique avait déjà redressé la barre, en terminant deuxième du sprint, vendredi, mais il ne s'en contentait pas… et il n'était pas le seul.

Vidéo - Fourcade a enclenché le mode métronome : revivez sa poursuite victorieuse

01:49
" Papa... elle est où la médaille d'or ?"

"Il y a ma petite fille, Manon, 3 ans, qui était là, hier et aujourd'hui (vendredi et samedi), dans les tribunes, a raconté Fourcade. Hier (vendredi), quand je suis rentré à l'hôtel, elle m'a dit : 'Papa, pourquoi tu n'as pas gagné, elle est où la médaille d'or ?' Je lui ai répondu :'J'essaierai de la gagner pour toi demain (ce samedi).'" Mission accomplie. "C'est pour ça que je me suis retourné durant le dernier tour, pour lui montrer que papa était capable de gagner" a ajouté Fourcade, tout sourire.

Ce dernier tour festif, Fourcade a pu se l'offrir parce qu'il avait, au préalable, écrasé la course. Pourtant, après deux tours, tous les voyants étaient au vert pour son rival parti en tête, Johannes Boe… mais celui-ci a commis trois erreurs lors de son deuxième couché. Fourcade n'a pas laissé passer l'occasion de le déposer. "Je savais que Johannes (Boe) devait m'ouvrir la porte aujourd'hui si je voulais gagner, a analysé le vainqueur, à l'issue de la course. Je suis très heureux d'avoir saisi cette 'petite' ouverture." Dans un très mauvais jour, le cadet des frères Boe n'est jamais revenu dans le match, ni même aux abords du podium (9e, 14/20).

Vidéo - Un dernier tir parfait pour clore son récital : Fourcade a régalé jusqu'au bout

01:35

Perfectionniste Fourcade

Vendredi soir, Stéphane Bouthiaux, directeur des équipes de France de biathlon, avait fait le vœu de "revoir (Fourcade) en pleine forme en fin de semaine prochaine à Nove Mesto (17-23 décembre)". Le leader du groupe tricolore semble dans les temps. Il ne prendra pas part au relais masculin, ce dimanche à Hochfilzen, comme l'a confié à nos confrères de L'Equipe le coach des Bleus, Vincent Vittoz, qui "préfère assurer le coup". Un choix "plus prudent" selon Fourcade, dont la prochaine course sera le sprint de Nove Mesto, jeudi.

Martin Fourcade remporte la poursuite de Hochfilzen - 15/12/2018

Martin Fourcade remporte la poursuite de Hochfilzen - 15/12/2018Getty Images

0
0