Imago

Jay : "Je me tiens prêt"

Jay : "Je me tiens prêt"
Par Eurosport

Le 06/02/2008 à 12:11Mis à jour

A trois jours du début des Mondiaux, retrouvez chaque jour une interview d'un membre de l'équipe de France. Aujourd'hui, Vincent Jay assume son statut de remplaçant, se dit apte à venir en aide s'il le faut et apprécie les échanges entre les jeunes et les

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

VINCENT JAY, vous faites partie des jeunes de cette équipe de France ? Comment sont-ils traités ?

V.J. : Si vous voulez dire qu'on est un peu favorisés, ça n'est pas du tout le cas. On est logé à la même enseigne. En revanche, on aime bien titiller les "vieux", on vide leur sac et ça les agace parfois mais l'ambiance reste bon enfant.

Qui est le patron chez les garçons ?

V.J. : Vincent sans aucun doute. Il est celui qui a les meilleurs résultats. Après il y a Simon, qui marche, lui aussi, plutôt bien. Julien nous donne des conseils de temps en temps mais comme il y a un peu de concurrence dans l'équipe, c'est un peu moins le cas. Il voit que les jeunes en veulent.

Quelle est votre relation avec les anciens ?

V.J. : Ils sont souvent là pour nous donner des conseils, que ce soit Vincent ou Julien. Ils nous disent que faire pour ne pas se tromper les jours de compétition.

Vos résultats sont bien meilleurs que la saison passée…

V.J. : J'ai vraiment passé un cap sur le plan physique et je l'ai ressenti cette année. J'arrive à mieux gérer mon effort. J'ai également amélioré mon tir. Disons que je m'entraîne plus qu'avant et mieux. Tant que je peux faire ça, ça sera bon pour moi.

Östersund, vous connaissez ?

V.J. : Pas du tout. Mais en fait, je me rappelle avoir fait un stage en Suède. C'était en haute altitude et je me rappelle que j'y étais bien donc il faudra voir ce que ça donnera. Sinon la piste ne présente pas de grosses difficultés. Les bosses ne sont pas très prononcées, après ça relance pas mal en descente. Il va falloir donc être très rapide.

Quel sera votre rôle sur ces prochains championnats du monde ?

V.J. : En fait je ne suis que remplaçant donc je ne participerai, a priori, à aucune course. Mais si jamais, il y a quelqu'un qui est malade dans le groupe ou tout autre chose dans le genre, je dois me tenir prêt à entrer en scène. Si c'était le cas, je serai normalement sur le relais.

0
0