AFP

Mondiaux Hochfilzen - Anaïs Chevalier en bronze sur le sprint, Gabriela Koukalova sacrée

Chevalier fait oublier Dorin-Habert, Koukalova sacrée devant Dahlmeier

Le 10/02/2017 à 16:02Mis à jour Le 10/02/2017 à 16:32

MONDIAUX HOCHFILZEN - Sacrée performance d'Anaïs Chevalier ce vendredi sur le sprint 7,5 km féminin. Avec un sans-faute au tir, la Française s'est parée de bronze. C'est la deuxième médaille française en deux courses. La Tchèque Gabriela Koukalova s'est imposée devant Laura Dahlmeier. Petite déception pour Marie Dorin-Habert, vice-championne du monde en titre, qui ne termine que 7e.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Il aura donc fallu attendre les dernières minutes pour connaître l’épilogue du sprint dames des Mondiaux d’Hochfilzen. Partie en 96e position (sur 101), la Tchèque Gabriela Koukalova s’est adjugée la première victoire de sa carrière en Championnats du monde en individuel. Elle a devancé l’Allemande Laura Dahlmeier (+4"0), pourtant impressionnante de tranquillité au tir et particulièrement affûtée sur les skis. La Française Anaïs Chevalier complète le podium (+25"1) et remporte la première médaille individuelle de sa carrière aux Mondiaux.

De son propre aveu, la Française (23 ans) ne s’attendait pas forcément à jouer les premiers rôles sur ce sprint, elle qui avait plutôt coché la poursuite de dimanche, jour de son anniversaire. La native de Saint-Martin-d’Hères, auteure d’un sans-faute au tir, a même longtemps espérer décrocher son premier titre de championne du monde, elle qui s’est élancée en 17e position et qui n’a été délogée que par Dahlmeier (partie en 64e position). La Française, logiquement satisfaite après la course, pourra savourer sa breloque : elle l’a obtenue pour deux centièmes par rapport à l’Italienne Lisa Vittozzi (4e, +0’’2 de la Française).

Le biathlon français en forme

La performance d’Anaïs Chevalier s’inscrit dans la très bonne dynamique de l’équipe de France féminine de biathlon cette saison. C’est le 13e podium français de la saison sur 19 courses possibles. Et ce n’est pas la seule bonne nouvelle pour le clan tricolore, puisque trois Françaises ont en effet terminé dans le top 10. Marie Dorin-Habert, qui s’est élancée en première position, a pris la 7e place (1 faute sur le couché, +42’’8). Grande performance aussi pour Célia Aymonier (9e, +53’’9, 1 faute). Prometteur en vue de la poursuite de dimanche.

Finalement, partir devant ou derrière n’a pas eu d’énorme importance. Pour être dans le top 5, il ne fallait surtout ne pas se manquer au tir, et pousser fort sur les skis. L’Allemande Laura Dahlmeier, impressionnante dans la montée finale, a peut-être pensé avoir fait le plus dur en détrônant Chevalier pour 20 secondes. Mais Koukalova, ressortie du deuxième pas de tir avec 10 secondes d’avance sur l’Allemande, a perdu du terrain dans la dernière boucle mais a su conserver quatre secondes d’avance pour s'adjuger la victoire. C’est la première fois que la Tchèque décroche l’or en individuel aux Mondiaux, après une édition 2016 complètement manquée (aucune médaille) alors qu’elle était en tête du général. Prochaine bataille, la poursuite de dimanche. Ça promet !

0
0