Getty Images

A l'affût, la Norvège profite de la défaillance suédoise

A l'affût, la Norvège profite de la défaillance suédoise

Le 16/03/2019 à 14:19Mis à jour Le 16/03/2019 à 15:06

MONDIAUX D'OSTERSUND - Que c'est difficile pour la Suède ! En tête pendant la grande majorité de la course, Hanna Öberg a complètement craqué sur le dernier tir pour laisser filer la Norvège vers le titre. La Norvège, emmenée par Marte Olsbu Roeiseland s'offre une quatrième médaille d'or dans ces Championnats du monde. L'Ukraine prend elle la troisième place alors que les Françaises terminent 8e.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Quel finish de Marte Olsbu Røiseland ! Toujours dans le coup pour le podium, la Norvège a pu compter sur sa dernière relayeuse pour arracher le titre du relais féminin à la Suède, pourtant idéalement placée sur le dernier tir. Mais les trois pioches d'Hanna Öberg au pire moment ont entrouvert la victoire à la Norvège, qui remporte sa huitième médaille dans ces Championnats du monde, la 4e en or. Derrière la Suède, l'Ukraine complète le podium. La France termine 8e, rapidement hors-du-coup après un tir délicat de Célia Aymonier.

Il y avait pourtant la place de monter sur le podium dans un relais très ouvert. Très bien partie et longtemps en tête, l'Italie de Lisa Vittozzi (mais sans Dorothea Wierer, malade) s'est écroulée dans la deuxième partie de course, tout comme les Etats-Unis. De quoi laisser la place à la Suède, auteure d'un très bon passage en milieu de relais avec Brorsson et Magnusson.

La razzia de Marte Olsbu

Les Suédoises, en tête avec une vingtaine de secondes à l'arrivée de l'ultime tir, avaient la victoire à portée de main. Mais Hanna Öbërg a pioché trois fois, laissant le champ libre à une Marte Olsbu Røiseland décidément insatiable. Nouvelle victoire de la Norvège - sans maîtrise mais au panache -, la quatrième dans ces Championnats du monde, et surtout la troisième d'Olsbu Røiseland, invincible sur ses trois relais (féminin, mixte, mixte simple) à Östersund.

Aymonier se rate

Pour les Françaises, c'est un goût amer qui devrait rester après ce relais. Célia Aymonier a malheureusement anéanti toutes les chances de médaille tricolore en réalisant un 2/8 sur son deuxième tir, reléguant les Françaises à plus d'une minute alors qu'elles étaient au contact pour le podium. Les bons relais de Julia Simon et Justine Braisaz n'y feront rien, la France effectue une remontée finale mais termine 8e à presque deux minutes de la tête. Les Allemandes de Laura Dahlmeier et Denis Herrmann, favorites avant le départ, ont elle aussi souffert d'un passage délicat, celui de Franziska Hildebrand, en perdition au tir lors du deuxième relais.

0
0