AFP

Fourcade, le grand huit

Fourcade, le grand huit
Par Eurosport

Le 21/02/2010 à 19:51Mis à jour

En feu sur les skis, Martin Fourcade a apporté à la France sa 8e médaille (la 5e pour le biathlon) aux Jeux de Vancouver dimanche soir. Le Français a pris la médaille d'argent lors de la Mass start, derrière le Russe Ustyugov. Dommage que le cadet des Fourcade ait commis trois fautes au tir.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

La voilà, cette huitième médaille. Après quatre journées blanches, la France a retrouvé le chemin des podiums dimanche soir. Une fois encore grâce au biathlon, qui ramasse sa cinquième médaille, effaçant ainsi le record de Turin il y a quatre ans. Cinq médailles, avec quatre biathlètes différents, ce qui témoigne de la force collective de cette équipe de France, qui ne possède peut-être pas un incontournable leader comme du temps de Raphaël Poirée, mais qui apparait plus homogène que jamais.

Après Marie Dorin, Marie-Laure Brunet et Vincent Jay, Martin Fourcade a apporté sa pierre à l'édifice bleu. Le cadet de la fratrie Fourcade a pris une magnifique deuxième place lors de la Mass start. Heureux, il peut l'être assurément. Mais à froid, peut-être nourrira-t-il quelques regrets, car sur les skis, le Français était absolument intouchable dimanche. Pour preuve, il a décroché cette deuxième place malgré trois fautes au tir, alors que le Russe Evgeny Ustyugov, vainqueur, a réussi un 20 sur 20. Mais il revient de si loin, Martin, que le bonheur l'emporte pour l'instant très largement sur les regrets. Il a en effet commis deux de ses trois fautes dès le premier tir couché, à l'issue duquel il naviguait dans les toutes dernières positions.

Une dernière boucle de folie

Plus qu'une Mass start, c'est donc une véritable poursuite que s'est imposée le jeune champion de Villard-de-Lans pour revenir dans l'allure. La deuxième session de tir souriait aux trois Français en lice avec trois sans-faute qui permettaient à Jay de pointer en 11e position à 15 secondes de la tête, tandis que Simon Fourcade était 16e, à 24 secondes, et Martin Fourcade 23e à 45 secondes. Encore loin du podium, donc. Les frères Fourcade poursuivaient leur belle remontée avec Simon 7e et Martin 9e grâce à un nouveau sans-faute lors du troisième passage au tir, tout comme Jay, impeccable, qui sortait en 2e position. Comme souvent en Mass-start, la décision allait se faire dans la quatrième et dernière session de tir. Vincent Jay allait alors commettre une faute, tout comme Martin Fourcade, seul Simon réussissant un 5 sur 5.

Mais à la sortie du pas de tir, c'est le scénario cauchemardesque qui se profilait. Les trois Français pointaient en 4e, 5e et 6e position. Un sacré tir groupé, mais aux trois places les moins enviables. Il restait alors trois kilomètres pour éviter une énorme frustration. Déchainé, Martin Fourcade a alors littéralement avalé Pavol Hurajt et Christoph Sumann dans la dernière boucle pour s'offrir l'argent. Il est même venu mourir tout près d'Ustyugov. Il aurait suffi d'une faute de moins, ou de 500 mètres de plus... Mais à 21 ans, Martin Fourcade a bien le temps d'aller cherche le métal le plus précieux. Pourquoi pas en relais dans quelques jours car cette équipe masculine a largement les moyens de prétendre au titre suprême dans l'épreuve par équipes.

0
0