AFP

Svendsen, le nouveau roi

Svendsen, le nouveau roi
Par Eurosport

Le 18/02/2010 à 22:03Mis à jour

Emil Svendsen est bien le nouveau patron du biathlon. Déjà argenté sur le sprint, le Norvégien a décroché l'or jeudi lors du 20 kilomètres. Il a devancé de quelques secondes son illustre compatriote Ole Einar Bjoerndalen, qui partage sa deuxième place avec le Belarusse Sergey Novikov.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le Norvégien Emil Hegle Svendsen, médaillé d'argent en sprint dimanche, a été sacré jeudi champion olympique du 20 km individuel de biathlon à Whistler, en s'imposant devant son compatriote Ole Einar Bjoerndalen et le Bélarusse Serguey Novikov, classés deuxièmes ex-aequo. A l'issue des 20 km du parcours et des quatre passages au tir, Svendsen, avec une faute, synonyme d'une minute de pénalité, a devancé Bjoerndalen (2 pénalités) et Novikov de 9 secondes 5/10 (0 pénalité).

Plus grand biathlète de tous les temps, Bjoerndalen, 36 ans, a remporté sa 10e médaille olympique, complétant une collection qui en comptait déjà cinq d'or, trois d'argent et une de bronze. Vice-champion olympique du sprint, Svendsen est à 24 ans déjà triple champion du monde, dont deux fois en individuel (20 km et mass-start aux Mondiaux-2008. "Champion olympique devant Bjoerndalen, c'est exceptionnel, c'est un privilège. Je lui dois beaucoup et je le remercie pour ce qu'il a fait pour moi à mes débuts. C'est un sentiment agréable d'être sur le podium avec lui. Je lui ai d'une certaine façon succédé. J'ai tellement essayé de lui ressembler et de le copier", a expliqué Svendsen, présenté comme un surdoué.

Après leur fantastique début de quinzaine olympique, les biathlètes français sont rentrés dans le jeudi. Sur une épreuve où chaque cible manquée coûte une minute de pénalité, les Bleus n'ont pas répondu présent au tir, leur point fort habituel. Les Français avaient tenté un pari en misant sur un refroidissement de la neige au fur et à mesure de l'après-midi et en choisissant de partir parmi les derniers. "On ne peut pas être tous les jours sur les podiums. On a commencé fort", a lancé Vincent Defrasne, champion olympique de poursuite en 2006 et seulement 26e jeudi. Ils terminent logiquement très loin de deux grands favoris, les Norvégiens Emil Hegle Svendsen, médaillé d'argent en sprint, et Ole Einar Bjoerndalen, qui complète sa collection olympique (5 or, 4 argent et 1 bronze).

0
0