Getty Images

Anthony Joshua bat difficilement Aleksandr Povetkin par K.O au 7e round

Avant de trouver la lumière, Joshua en a bavé face à Povetkin

Le 22/09/2018 à 23:51Mis à jour Le 23/09/2018 à 00:33

Un combat de titans. Mis en difficulté pendant six rounds, Anthony Joshua est parvenu à vaincre le Russe Alexander Povetkin par K.O lors du septième round, samedi soir, à Londres. Pas dans un grand soir, le Britannique a attendu son moment pour répliquer et aller chercher sa 22e victoire (21 K.O) chez les professionnels. Il a conservé ses ceintures WBA, IBF, WBO et IBO.

Anthony Joshua a eu chaud. Très chaud même. Mais un tel champion, même dos au mur, a toujours des ressources insoupçonnées. Malmené dans les premiers rounds du combat, le Britannique a su être patient pour finalement envoyer au tapis son adversaire dans un septième round de feu. Le bilan du champion olympique 2012 (poids lourds) reste donc immaculé : 22 victoires pour 21 K.-O chez les professionnels. Et surtout ces ceintures WBA, IBF, WBO et IBO conservées. Une machine !

Si certains pensaient que le Britannique, maître incontesté de la catégorie poids lourds, allait se balader samedi soir à Londres, ils ont dû halluciné devant leur écran. Car pendant les quatre premiers rounds, c’est bien Joshua qui a vacillé. Malmené par l’intensité physique de son adversaire qui a joué son va-tout à chaque attaque, la star de la boxe mondiale a même failli tomber dès le premier round après un enchaînement uppercut-crochet court magnifique du Russe, champion olympique en 2004. Le nez du Britannique a même cédé. La suite fut du même acabit avec un Povetkin bien plus impactant.

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à Wembley

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à WembleyGetty Images

Povetkin a terminé oxygéné

Mais, face à la tempête, Joshua n’a pas cédé. Il a laissé passer l’orage pour finalement revenir de l’enfer. Bien plus frais physiquement face à un adversaire plus lourd, il a rétabli la balance dès le quatrième round. Puis, il n’a fait que monter en puissance. Malgré l’enchaînements de coups reçus. Malgré la fatigue. Malgré la pression.

Et c’est finalement lors de la septième reprise qu’il a fini par faire plier le combat de son côté. Avec des attaques fulgurantes et éclairs qui ont fini d’achever le Russe, qui a dû s’oxygéner à la fin du combat. Après une première accélération qui a poussé Povetkin dans les cordes, il a fini le travail devant une foule en délire pour s’offrir son 21e K.-O. en 22 combats. Vu le démonstration de force du soir, pas sûr que ce soit le dernier.

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à Wembley
0
0