Getty Images

Anthony Joshua : "Mon choix numéro 1, c'est Deontay Wilder"

Joshua : "Mon choix numéro 1, c'est Wilder"

Le 23/09/2018 à 10:26Mis à jour Le 23/09/2018 à 10:31

Au terme de sa 22e victoire chez les professionnels contre Alexander Povetkin, sa 21e par K.O., Anthony Joshua n'avait qu'un nom en bouche : Deontay Wilder. Le Britannique veut désormais offrir à son public le combat tant attendu qui permettrait de réunir l'ensemble des ceintures dans la catégorie reine. Un choc qui pourrait avoir lieu en 2019.

Un combat que tout le monde attend. Et qui pourrait faire entrer le noble art dans une nouvelle ère. D'un côté Anthony Joshua, détenteur de quatre ceintures de champion du monde (WBA, IBF, WBO et IBO). De l'autre, Deontay Wilder, qui détient la dernière des ceintures chez les poids lourds (WBC). Pour Eddie Hearn, promoteur de Joshua, l'objectif après la victoire de son poulain face à Alexander Povetkin, samedi soir, est simple : "C'est qu'AJ soit champion du monde incontesté des poids lourds."

Un message clair envoyé au camp Wilder quelques minutes seulement après la 21e victoire par K.O. de Joshua, au terme d'un superbe combat qui aura duré sept rounds. "Ils (l'équipe de Wilder) étaient d’accord, nous avions signé un contrat mais pas eux, a rappelé Edie Hearn. Anthony Joshua est celui qui se dresse devant ces grands combattants. S’ils ne veulent pas se battre, ils ne veulent pas se battre. Anthony Joshua n’est pas champion du monde d’Instagram, c’est LE champion du monde."

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à Wembley

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à WembleyGetty Images

Évoqué depuis désormais plus d'un an, ce combat ne fait plus de doute. Mais sera-t-il le prochain entre deux boxeurs qui ne cessent de s'invectiver sur les réseaux sociaux ou par médias interposés ? C'est en tout cas le souhait d'Anthony Joshua. "Mon choix numéro 1, c'est Wilder, ne parlons pas des choix 2 ou 3".

"Qu'on ait une bonne bagarre à l'ancienne"

Un choix qui est certainement le même que celui de ses supporters. Et pour s'en convaincre, le champion du monde britannique a une idée : "On va mettre en place un sondage sur Twitter pour savoir ce que les gens veulent. Il y a des titres à défendre, des combats obligatoires mais la boxe est aussi un sport où il faut écouter les fans" a-t-il lancé dans un stade de Wembley incandescent quelques minutes après sa victoire face à Povetkin.

En cas d'échec des négociations avec le clan de l'Américain, Eddie Hearn a déjà une idée du prochain adversaire de son champion : "Si ce n’est pas Deontay, Dillian Whyte sera le prochain." Mais Joshua ne veut pas l'envisager : "On a beaucoup parlé. Mais maintenant je suis là. Que le champion (Deontay Wilder) se pointe et qu'on ait une bonne bagarre à l'ancienne."

Le prochain combat d'AJ devrait avoir lieu le 13 avril 2019. De quoi laisser à Wilder le temps de récupérer de son combat le 1erdécembre prochain. L'Américain défendra sa ceinture de champion du monde face à Tyson Fury dans un combat également très attendu. Un combat que scrutera forcément Joshua. Avant de peut-être retrouver l'Américain de 32 ans sur un ring. Un combat qui pourrait mettre fin au débat entre les deux meilleurs poids lourds de la boxe actuelle.

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à Wembley

Anthony Joshua lors de sa victoire face à Alexander Povetkin à WembleyGetty Images

0
0