Non, Mike Tyson n'a pas gagné mais il a montré qu'il avait encore de beaux restes. C'est la conclusion qui ressort après l'exhibition disputée samedi soir au Staples Center de Los Angeles. L'ancien champion du monde des poids lourds, 54 ans désormais, a livré un beau combat à Roy Jones Jr. Si les trois juges ont décidé d'un match nul à l'issue des huit rounds, c'est bien "Iron Mike" qui a le plus impressionné. Son retour n'a pas été un échec, loin de là.

Boxe
"Pourquoi personne n’a peur pour mon cul ?" Tyson a aussi fait le show au micro
29/11/2020 À 08:14

Car c'est bien Tyson qui a fait mal à son adversaire. Si dans les quatre premiers rounds, Jones Jr a fait parler sa mobilité, il a dû encaisser dans les quatre suivants, Tyson étant bien plus endurant que lui. A l'inverse, il n'a pas réellement pu mettre Tyson en difficulté. Au décompte des coups portés, ce dernier est d'ailleurs largement devant (67 contre 37). Avec des gants plus lourds et des rounds rabotés d'une minute par rapport à ce qu'il se fait habituellement, aucun des deux boxeurs n'a pu faire la différence alors que le KO était interdit.

Jab d'un côté, crochet du gauche de l'autre : c'était de la vraie boxe

Vêtu d'un short noir flottant comme à sa grande époque, Tyson a été comme attendu le plus agressif, démarrant chaque round tambour battant et avançant sans cesse vers Jones Jr, plus mobile, qui a su répondre en contres. Les deux boxeurs, préparés depuis plusieurs mois et soumis à des tests antidopage, ont, comme promis, livré un "vrai combat". En témoigne ce jab envoyé pleine face par Jones Jr au 2e round, les deux gros crochets du gauche de Tyson au corps et à la tempe au 5e, ces coups aussi qu'il a lâchés après le gong du 3e, s'excusant aussitôt en prenant "tendrement" la tête de sa victime sur son épaule. Ni l'un ni l'autre n'a manqué de panache, et Tyson peut s'enorgueillir d'avoir fait oublier sa pathétique sortie d'il y a quinze ans, lorsqu'il perdit son dernier combat professionnel contre l'inconnu irlandais Kevin McBride.

L'idée était de prouver qu'ils pouvaient encore combattre dignement et de ce côté-là, c'est plutôt réussi. Aucun des deux n'est apparu hors de forme et certains ont même été impressionnés et surpris par le niveau de boxe de Mike Tyson à son âge avancé et après tout ce qu'il a connu. Roy Jones Jr, champion du monde dans quatre catégories, a lui aussi connu des moments difficiles. Au moment de l'annonce de la décision, Tyson est apparu bien plus frais que Jones Jr, encore en sueur et éreinté par les "coups au corps qui m'ont épuisé", a-t-il avoué. A l'issue du combat, les deux boxeurs se sont dits "d'accord" avec le match nul même si Tyson n'a pu s'empêcher de répondre "oui" à la question : "pensiez-vous avoir gagné ce combat ?" On ne se refait pas.

Avec AFP

Boxe
La boxe professionnelle mais toujours les JO dans le viseur : Oumiha passe un cap
06/01/2021 À 13:32
Boxe
Yoka devrait affronter Tambwe Djeko le 28 février
30/12/2020 À 14:37