Maxime Beaumont, vice-champion olympique 2016 de K1 sur 200 mètres, représentait un espoir de médaille sérieux pour les Bleus à Tokyo. Cet espoir s'est envolé jeudi matin : le Français, qui disputait à 39 ans ses troisièmes Jeux Olympiques, a échoué à se qualifier pour la finale, terminant à la 6e place de sa demi-finale.
Le kayakiste de 39 ans a signé un chrono insuffisant, en 36"72, sur le site du Canal Forêt de la mer, situé entre deux îles artificielles dans la baie de Tokyo. Seuls les quatre premiers étaient qualifiés pour la finale.
Tokyo 2020
Bart, battu par Tarnovschi, suspendu pour dopage : "Ça fait chier qu'il soit là"
07/08/2021 À 06:37

Hostens aussi s'arrête en demie

Sur K1 500m, Manon Hostens a connu le même sort : 6e de sa demie en 1'57"394, la Française ne s'est, elle non plus, pas qualifiée pour la finale. Une déception de plus pour celle qui n'a terminé que 7e de la finale du K2 500m, où elle concourait avec Sarah Guyot.
Tokyo 2020
Bart termine au pied du podium
07/08/2021 À 03:15
Tokyo 2020
Nouvelle chance de médaille pour la France : Adrien Bart en finale du C1 1000 m
07/08/2021 À 01:04