Getty Images

Jason Lamy-Chappuis: "Je me suis dit : 'Voilà, c'est ton dernier saut aux Jeux"

Lamy-Chappuis : "Je me suis dit : 'Voilà, c'est ton dernier saut aux Jeux'"
Par AFP

Le 22/02/2018 à 16:24Mis à jour Le 22/02/2018 à 16:29

JO PYEONGCHANG 2018 - Cinquième de sa dernière course aux Jeux Olympiques, Jason Lamy-Chappuis a apprécié ce retour au plus haut niveau, même si l'objectif final, la médaille par équipes avec Maxime Laheurte, François Braud et Antoine Gérard, n'était pas au bout jeudi.

Qu'avez-vous ressenti lorsque vous vous êtes présenté pour la dernière fois sur un tremplin aux Jeux olympiques?

JASON LAMY-CHAPPUIS : J'étais en haut du tremplin, et je me suis dit: 'Voilà, c'est ton dernier saut aux Jeux, profites-en, fais-toi plaisir, ressens toutes les sensations que tu as à ressentir, et comme ça tu n'auras rien à regretter!'. C'est ce qui a marché, je suis arrivé sans grosse pression, juste le fait de faire un saut fluide et dans l'instinctif, ça a fonctionné. Si je suis revenu à la compétition, c'est pour vivre des moments comme cela. J'en ai bavé pendant neuf mois à l'entraînement. J'ai eu du mal à revenir à un niveau correct.

Quel est votre sentiment pour votre dernière course?

J.L-C. : Ce n'était pas le résultat escompté. On a été à notre niveau, on n'a pas eu ce petit grain de folie qui nous manquait au tremplin. Il nous manque quelques mètres pour être à la bagarre, mais ce sont aussi les autres nations qui ont élevé leur niveau par rapport aux autres jours. On a été 'en chasse patate' tout le long, il y a eu un peu de vent sur la piste de fond aujourd'hui. Ça n'a pas suffi en mettant les deux meilleurs fondeurs en premier pour essayer de revenir. On a de la déception mais pas vraiment de regrets. C'était une course rêvée pour terminer l'olympiade, terminer avec les copains. Malheureusement, cette médaille olympique nous échappera pour toujours. J'espère que les jeunes vont prendre le relais et s'inspirer de ce que l'on a fait avant.

Il s'agissait de votre dernière course aux Jeux, mais vous reverra-t-on encore d'ici à la fin de la saison?

J.L-C. : Il faut aussi que je renouvelle mon brevet de pilote professionnel, donc je vais rater un ou deux week-ends. Mais en tout cas je finirai au moins deux week-ends de Coupe du monde, puis les Championnats de France et le tournoi des douanes. Et puis après, on fera un peu de vacances avant de passer les sélections Air France.

Jason Lamy-Chappuis lors du combiné nordique aux JO de Pyeongchang

Jason Lamy-Chappuis lors du combiné nordique aux JO de PyeongchangGetty Images

0
0