SPRINT MESSIEURS : ET SI LAVREYSEN CRAQUAIT ?

Vendredi à Londres, Harrie Lavreysen s’est un peu compliqué la tâche en ne terminant "que" 4e du keirin, incapable de se frayer un chemin dans le peloton en partant de la dernière position. Mais si la victoire finale ne lui est pas encore assurée, c’est aussi et surtout la faute de Stefan Botticher. L’Allemand a remporté le keirin. Comme à Majorque lors de la 1re manche. Et il a aussi failli faire trébucher Lavreysen en finale de la vitesse (16 millièmes d’écart seulement).

Lavreysen piégé, Botticher réalise la course parfaite sur le keirin

UCI Track Champions League
Comment l’apparition des datas a révolutionné le cyclisme sur piste
10/12/2021 À 08:58
L’écart se resserre donc entre les deux hommes, aussi bien du point de vue comptable (14 points, soit l'écart entre un succès et une 10e place) que des impressions. Lavreysen n’est pas à l’abri d’une remontée fantastique de l’ancien champion du monde de vitesse (2013) lors de la dernière manche de la Ligue des Champions samedi. Gare à une éventuelle “soirée sans”. Car Botticher, "roi du keirin", ne se privera pas de devenir roi tout court.
Le classement des sprinteurs avant l'ultime manche
1. Harrie Lavreysen (HOL)110 pts
2. Stefan Botticher (ALL)96 pts
3. Vasilijus Lendel (LIT)64 pts
4. Nicholas Paul (TRI)56 pts
5. Mikhail Yakovlev (RUS)52 pts
8. Rayan Helal (FRA)43 pts
11. Tom Derache (FRA)36 pts

SPRINT DAMES : QUELLE ALLEMANDE POUR SOULEVER LE TROPHÉE ?

Ce fut la grande sensation du début de la 3e manche ce vendredi à Londres. En séries du keirin, la leader Emma Hinze s'est retrouvée à terre, victime d'une lourde chute en compagnie de Lauriane Genest. Plus de peur que de mal pour l'Allemande : après s'être fait retirer quelques échardes, elle a su remettre les pendules à l'heure en gagnant la vitesse. Mais l'opération comptable s'est pour elle révélée désastreuse. De 18 points, son avance est tombée à deux unités. Car dans le même temps, Lea Friedrich a remporté le keirin avant de terminer 2e de la vitesse. Un quasi carton plein qui lui permet de revenir à hauteur de sa compatriote.

"Ne faites jamais ça !" : Tournant décrypte la chute d'Hinze et Genest à la palette

Deux points, ce n'est même pas l'écart entre une première et une deuxième place. Pas vraiment besoin de sortir sa calculette pour samedi soir : celle qui affichera le meilleur bilan lors de l'ultime manche aura remporté la Ligue des Champions. Mais attention : si chacune remporte une épreuve et que l'autre termine 2e, c'est bien Hinze qui s'imposera. En tout cas, on a hâte de connaître l'issue de ce duel fratricide. L'été dernier, les deux femmes avaient conquis ensemble la médaille d'argent de la vitesse par équipes aux JO de Tokyo.
Et si Mathilde Gros les accompagnait sur le podium final ? Grâce à sa 4e place en keirin et à une demi-finale en vitesse vendredi soir, la Française a grimpé de deux rangs et grappillé cinq points sur la 3e du classement. Elle figure désormais à la 5e place à 11 unités seulement de Kelsey Mitchell. La voir passer devant la championne olympique de la vitesse serait une immense surprise. Mais derrière l'irrattrapable duo de tête, rien ne semble impossible sur cette Ligue des Champions.
Le classement des sprinteuses avant l'ultime manche
1. Emma Hinze (ALL)95 pts
2. Lea Friedrich (ALL)93 pts
3. Kelsey Mitchell (CAN)68 pts
4. Martha Bayona (COL)62 pts
5. Mathilde Gros (FRA)57 pts

ENDURANCE DAMES : WILD FINIRA-T-ELLE EN BEAUTÉ ?

Pas besoin de s'attarder longtemps sur la tête du classement général. Sauf catastrophe, Katie Archibald va remporter la Ligue des Champions. La Britannique compte 35 points d'avance sur Annette Edmondson. Il faudrait qu'elle se rate complètement et que l'Australienne remporte les deux épreuves pour voir la hiérarchie renversée. Vous l'avez compris, c'est couru d'avance.

Wild a bien résisté sur la fin et remporte le scratch : le final en vidéo

En revanche, pour la 2e place, il y aura un sacré match ! Cinq femmes se tiennent en dix points. Et Kirsten Wild (3e) n'a même qu'un point de retard sur Edmondson. La Néerlandaise va prendre sa retraite samedi soir. Pour conclure en beauté une carrière riche de neuf titres mondiaux, quoi de mieux qu'une ultime victoire et d'une 2e place au classement général ? Elle s'est déjà offerte un premier cadeau d'adieu en signant vendredi son premier succès en Ligue des Champions, lors de l'élimination. Elle ne dirait pas non à un autre.
Le classement des endurantes avant l'ultime manche
1. Katie Archibald (GBR)108 pts
2. Annette Edmondson (AUS)73 pts
3. Kirsten Wild (HOL)72 pts
4. Maggie Coles-Lyster (CAN)70 pts
5. Anita Yvonne Stenberg (NOR)66 pts
6. Olivija Baleisyte (LIT)63 pts
7. Silvia Zanardi (ITA)51 pts

ENDURANCE MESSIEURS : MORA RÉSISTERA-T-IL À HOOPER ?

Le trio est devenu duo vendredi soir. Lauréat des deux épreuves à Majorque et premier leader du général, Corbin Strong a été irrémédiablement distancé dans la course à la victoire. Le Néo-Zélandais s'est classé 10e du scratch et 11e de l'élimination. Il pointe désormais à 21 points de Sebastian Mora. Rédhibitoire.

Imhoff s'impose en solitaire sur le scratch : le final en vidéo

L'Espagnol a lui parfaitement assumé son statut de leader, lors de la première soirée londonienne, en terminant 3e du scratch et de l'élimination. Mais Gavin Hoover lui colle toujours aux basques, à 5 points. L'Américain lui a même repris un petit point grâce à sa victoire de l'élimination. Celui qui faisait figure de roi de la régularité se met donc aussi à gagner. Mora sait donc à quoi s'en tenir avant l'ultime soirée.

Le classement des endurants avant l'ultime manche
1. Sebastian Mora (ESP)89 pts
2. Gavin Hoover (USA)84 pts
3. Corbin Strong (NZL)68 pts
4. Rhys Britton (GBR)59 pts
5. Kelland O'Brien (AUS)57 pts
UCI Track Champions League
Harrie Lavreysen, un sans faute en vitesse : les meilleurs moments de sa Ligue des Champions
08/12/2021 À 09:46
UCI Track Champions League
Deux monstres, deux amis, deux adversaires : Lavreysen - Hoogland, drôle de rivalité
07/12/2021 À 13:15