AFP

Champion de France !

Champion de France !
Par Eurosport

Le 28/06/2009 à 16:00Mis à jour

Dimitri Champion (Bretagne-Schuller) a remporté la course en ligne des Championnats de France, à Saint-Brieuc, ce dimanche. L'ancien coureur de Bouygues Telecom, qui succède à Nicolas Vogondy, s'est imposé en solitaire. Anthony Geslin et Anthony Roux (Française des Jeux) complètent le podium.

L'an dernier, il avait terminé à la pire des places, la quatrième. Cette année, la Marseillaise a été jouée pour lui. A Saint-Brieuc, après avoir prouvé qu'il était bien le coureur le plus fort de la journée, Dimitri Champion s'est adjugé la course en ligne des Championnats de France. L'ancien Turquoise de Bouygues Telecom, arrivé en 2009 chez Bretagne-Schuller, s'est imposé en solitaire au terme des 248,6 km dominicaux. Champion (25 ans), champion de France espoir 2005 et amateur 2006 du contre-la-montre, a succédé à Nicolas Vogondy, sacré l'an dernier à Semur-en-Auxois.

Le Tour de France sans lui

Mais la belle entente entre les deux Beauvaisiens a longtemps fait croire qu'ils étaient capables d'aller au bout. C'est sur une attaque - la première - de Champion, à 9km de la ligne, que la jonction s'est opérée. Poursuivant son effort, le coureur de Bretagne-Schuller s'est rapidement aperçu que son accélération avait causé des dégâts derrière, les deux anciens champions nationaux Christophe Moreau (Agritubel) et Pierrick Fédrigo (Bbox Bouygues Telecom) faisant partie des dommages collatéraux. On connaît la suite...

Jeudi, Dimitri Champion, vainqueur cette année du Tour du Finistère et du Circuit des Ardennes, s'était classé 7e du contre-la-montre remporté par l'amateur et vice-champion olympique de VTT Jean-Christophe Péraud. Un résultat qui l'avait laissé sur sa faim : "J'étais déçu de cette place, je voulais me rattraper" . "Depuis le début de la course, j'étais bien. J'avais juste peur d'être un peu "short" en fin de course. Mais il n'y a pas eu de bas" , a rajouté le nouveau maillot bleu-blanc-rouge. Une tunique que l'on ne verra pas sur les routes du prochain Tour de France ; l'équipe Bretagne-Schuller n'ayant pas été invitée par les organisateurs.

0
0