Getty Images

Championnats d'Europe : Matteo Trentin champion d'Europe sur la course en ligne

Trentin s'impose en costaud

Le 12/08/2018 à 17:25Mis à jour Le 12/08/2018 à 18:19

CHAMPIONNATS D'EUROPE - Matteo Trentin s'est imposé dans les rues de Glasgow sur la course en ligne après plus de 5h50 d'efforts. L'Italien a réglé au sprint un petit groupe de cinq coureurs à l'arrivée de la course de 230 kilomètres. Mathieu van der Poel termine deuxième et Wout Van Aert complète le podium.

On est toujours plus fort en équipe. En surnombre dans le final de ces championnats d'Europe, l'équipe d'Italie a décroché une superbe médaille d'or lors de l'épreuve en ligne disputée dimanche à Glasgow. Plus fort que ses trois concurrents lors du sprint final, c'est Matteo Trentin qui a été sacré champion d'Europe.

Parfaitement emmené dans le dernier kilomètre par son coéquipier Davide Cimolai, l'Italien a devancé deux hommes forts, le Néerlandais Mathieu van der Poel et le Belge Wout Van Aert sur la ligne. Il succède à Alexander Kristoff, sacré l'an dernier à Herning au Danemark. Peter Sagan, contraint à l'abandon dimanche après 150 kilomètres, avait lui inauguré le palmarès de l'épreuve en 2016.

Vidéo - Parfaitement déposé par Cimolai, Trentin a mis fin à dix mois de disette

02:13

Périchon n'a pas pu se mêler à la bagarre pour la victoire

Annoncé favorable aux sprinters, le parcours escarpé de 14 kilomètres tracé dans les rues de Glasgow a finalement plus souri aux coureurs tout-terrain. A l'aise pour échapper aux affres d'une épreuve disputée sous la pluie, Trentin et l'Italie - bien fournie avec les présences de Sonny Colbrelli et Elia Viviani dans ses rangs - ont dominé tactiquement cette course. Une course qui a souri au groupe d'échappés qui a pris la poudre d'escampette à plus de 50 kilomètres du terme.

Auteur d'une mauvaise saison après son passage de la formation Quick Step-Floors chez Mitchelton-Scott, le coureur de 29 ans n'avait plus gagné depuis le 10 octobre dernier, date de son sacre sur Paris-Tours. Ce sacre, c'est la fin d'un long calvaire pour l'homme fort de la fin de saison dernière.

Battus pour la gagne, les Bleus ont quand même montré le dossard. Devant, c'est Pierre-Luc Périchon qui a longtemps été dans le coup pour la victoire finale avant d'être surpris par la grosse chute de Maurits Lammertink, survenue à 9,7 kilomètres de la fin. Un gadin qui a coupé le groupe de fuyards en deux et condamné Périchon, resté sur son vélo, a fournir une énorme débauche d'énergie pour combler l'écart. Fatigué par ses efforts, le Français a finalement payé la note et terminé la course en chasseur à la 8e place à sept secondes de Trentin. Pour les Bleus, il faudra repasser. Rendez-vous à Innsbruck du 22 au 30 septembre prochain pour les Mondiaux.

Vidéo - Détrempé, le parcours de Glasgow a envoyé la moitié de l'échappée à terre

01:19
0
0