Getty Images

Chrono des Nations : Nibali en vedette, mais pas en favori

Nibali en vedette, mais pas en favori
Par AFP

Le 13/10/2018 à 13:59Mis à jour Le 13/10/2018 à 14:00

CHRONO DES NATIONS - Alejandro Valverde finalement absent, Vincenzo Nibali sera la principale tête d'affiche dimanche aux Herbiers. L'Italien n'est pas le principal prétendant à la victoire pour autant.

Il n'y aura pas de champion de monde aux Herbiers. Longtemps espéré par les organisateurs, l'Espagnol Alejandro Valverde ne sera finalement pas au départ du Chrono des Nations, dimanche sur les routes vendéennes, où la vedette sera l'Italien Vincenzo Nibali. Pour autant, malgré son palmarès fourni - vainqueur des trois grands Tours, le Milan-San Remo cette année - le coureur de l'équipe Bahrein-Merida (33 ans) ne sera pas le favori de la course sur les 46,3 km de la course.

Les Danois qui s'élanceront derrière le "requin de Messine", Martin Toft Madsen (BHS Almeborg), tenant du titre et son dauphin Mikkel Bjerg (Hagens Berman Axeon), tout récent champion du Monde Espoirs de la spécialité, semblent mieux armés pour triompher. Pour ce qui est des chances tricolores, le champion de France de la discipline, Pierre Latour (AG2R La Mondiale), qui s'élancera juste avant Nibali, offre le plus de garantie.

Cette 37e édition sera aussi l'occasion pour l'inoxydable Sylvain Chavanel (Direct Énergie) de faire ses adieux au Chrono des Nations. Une épreuve qui a souvent souri au sextuple champion de France du contre-la-montre au début des années 2010: il avait fini 2e en 2012, 3e en 2013 avant de monter enfin sur la plus haute marche en 2014.

0
0