Cela ne fait aucun, Tony Gallopin (RadioShack) a bien été formé à l'école Fabian Cancellara. Sorti à 15 kilomètres de l'arrivée, dans l'ascension de l'Alto de Arkale (2,7 km à 7%), le jeune coureur français a réalisé un numéro digne des plus grands. En s'imposant sur la Clasica San Sebastian (course UCI World Tour) il succède à Luis Leon Sanchez, vainqueur l'an passé. Roman Kreuziger (Saxo-Tinkoff) et Alejandro Valverde (Movistar), partis en contre derrière Gallopin avec un petit groupe d'échappés, n'ont finalement pas réussi à revenir et ont échoué respectivement à la deuxième et troisième places.
Tony Gallopin, troisième des championnats de France sur route, tournait autour de la victoire depuis un sacré moment. Sa dernière remontait à 2011 sur la Flèche d'Emeraude. Mais cette victoire sur la course basque rattrape largement ces quelques années vierges de tout succès. En levant les bras samedi à San Sebastian, le coureur de RadioShack devient le troisième Français de l'histoire à remporter cette course. Au niveau du palmarès tricolore, il succède à Laurent Jalabert, vainqueur en 2001 et 2002, le premier étant Armand de Las Cuevas en 1994.
Valverde et Kreuziger trop courts
Tour of Leuven
Une victoire toute en puissance pour Campenaerts : Revivez l'arrivée du Tour de Louvain
IL Y A 10 HEURES
Vainqueur en 2008 et malchanceux sur le dernier Tour de France, Alejandro Valverde n'a pu se contenter que de la deuxième place. Accompagné de Mikel Landa et Mikel Nieve (Euskaltel), Roman Kreuziger et Nicholas Roche (Saxo-Tinkoff), le Murcian a fait les frais d'un terrain peu avantageux pour une poursuite, d'une mésentente au sein du groupe de chasse, mais aussi d'un Gallopin transcendé par la victoire.

Tony Gallopin - RadioShack 2013

Crédit: Panoramic

Enregistrée dans la catégorie UCI World Tour, la Clásica San Sebástian est la dernière course avec le Tour de Pologne à attribuer des points pour le classement mondial UCI qui seront retenus pour les Mondiaux. Les dix premières nations de ce classement pourront emmener dix coureurs lors de prochains championnats du monde à Florence. Les autres pays n'en auront que six. Alors que la France attend toujours de connaître le nom du futur sélectionneur, la victoire de Gallopin est arrivée à point nommé.
Lire le tweet de Marion Rousse.
Tour of Leuven
Alaphilippe discret pour son retour, Campenaerts s'impose
IL Y A 10 HEURES