C'est une soirée qu'il voudrait surement oublier. Mais qui fait du bruit en ce début de semaine. Comme le révèle Nice Matin ce lundi, Peter Sagan a été condamné suite à un accrochage avec la police, le 25 avril dernier à Monaco. La raison ? Après une soirée alcoolisée, le champion slovaque a été contrôlé par les forces de l'ordre locale alors qu'il enfreignait le couvre-feu imposé par la pandémie du Covid-19.
Et s'il ne conduisait pas, il se serait emporté quand les policiers lui auraient demandé de sortir de la voiture. Depuis, le sprinter de 31 ans, qui a blessé un policier à la main quand il s'est débattu, a été condamné à 5.000 euros d’amende. D'après le quotidien régional, il aurait ensuite expliqué avoir eu peur qu'on le "force à se faire vacciner".
Alors que l'information circule de plus en plus, Peter Sagan a tenu à s'expliquer sur son compte Facebook : "En ce qui concerne les nouvelles parues aujourd'hui relatives à la nuit du 25 avril, je souhaite profiter de cette occasion pour présenter mes plus sincères excuses. Ça a été une mauvaise expérience qui m'a fait réfléchir profondément et tirer de précieuses leçons. Je suis vraiment désolé pour cet incident qui ne se reproduira jamais."
Cyclisme
Séparation anticipée pour Benoot et DSM
IL Y A 13 HEURES
Tour des Flandres
Mohoric raconte son intersaison et affiche son ambition : "Je rêve de gagner le Tour des Flandres"
IL Y A 15 HEURES
Cyclisme
Merckx : "Evenepoel a une force exceptionnelle mais il manque quelque chose dans sa préparation"
IL Y A 15 HEURES