Christophe Moreau (AG2R), vainqueur final: "C'était difficile. Tout pouvait se passer. Je me suis retrouvé isolé dans la Forclaz et, dans ce cas-là, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Heureusement, j'ai l'expérience, la maturité. Je n'ai jamais paniqué. D'ailleurs, la descente et le plat pour finir étaient encore plus piégeux. J'ai dû redoubler de vigilance. C'est fabuleux ! Depuis le Tour de Catalogne, je marche bien. Je pensais gagner une étape au Dauphiné. De là à croquer le Ventoux, le classement général, et avoir ces jambes-là !"

Alexandre Vinokourov (Astana), vainqueur de l'étape: "L'équipe marche très fort. Aujourd'hui, il était prévu qu'on reste avec Andrey (Kashechkin). Puis, la sélection a été faite. J'ai vu qu'il était possible de gagner l'étape. Il y a eu des attaques dans le final. J'y suis allé, je me suis retrouvé en tête après la chute de Leipheimer. Favori du Tour ? C'est vrai, je suis en forme et l'équipe a montré à tout le monde qu'elle était là."

Dauphiné Libéré
Moreau retrouve l'ambition
18/06/2007 À 16:00

Oscar Pereiro (Caisse d'Epargne), 2e de l'étape: "C'est un résultat très important pour moi, il me donne le moral. Je sors satisfait du Dauphiné. Il faut que je travaille encore, j'ai deux kilos à perdre. Mais je suis sur la bonne voie pour arriver en forme au départ du Tour. Dans le final de l'étape, j'ai eu du mal dans la dernière ascension. Je suis revenu dans la descente et j'ai attaqué. Mais, comme Vinokourov était devant, j'ai préféré attendre le sprint pour tout donner."

Dauphiné Libéré
Moreau, six ans après
18/06/2007 À 07:21
Dauphiné Libéré
Victoire finale de Moreau
17/06/2007 À 15:20