AFP

Wiggins prend le pouvoir

Wiggins prend le pouvoir
Par Eurosport

Le 08/06/2011 à 01:12Mis à jour Le 08/06/2011 à 22:59

Deuxième du chrono grenoblois, à 10 secondes de l'Allemand Tony Martin (HTC-Highroad), Bradley Wiggins (Sky) s'est emparé de la tête du classement général. Le Britannique devance désormais Cadel Evans (BMC) de plus d'une minute. Le premier Français, Christophe Riblon, pointe au 8e rang à 2'45".

Sans surprise, Tony Martin a dominé la 3e étape du Critérium du Dauphiné. Répétition générale de l'avant-dernière étape du prochain Tour de France, le contre-la-montre grenoblois a permis à la formation HTC-Highroad de glaner un deuxième succès de rang après le coup de force de John Degenkolb, vainqueur au sommet de la Croix-Rousse, mardi. Au terme des 42,5km vallonnés, Martin a devancé deux membres du Team Sky, Bradley Wiggins et Edvald Boasson Hagen. Deuxième à 10 secondes, le Britannique s'est consolé en endossant le maillot jaune et bleu de leader.

Reuters

Riblon, premier Français

Leader avant ce chrono, Alexandre Vinokourov (Astana), 14e à 2'18", a dû rendre sa précieuse tunique. Trop prudent sur les parties mouillées et glissantes du tracé, le Kazakh a été éjecté du podium provisoire (4e à 1'56") mais a promis d'attaquer en fin de semaine. Incapable, lui aussi, de suivre le rythme des meilleurs (17e à 2'37"), le Belge Jürgen Van den Broeck (Omega Pharma Lotto) est encore plus loin (7e à 2'28"). Du côté des Français, Christophe Riblon a été le plus efficace. Huitième du chrono (à 1'37"), le coureur de Vincent Lavenu occupe le même rang au général (à 2'45" de Wiggins). Jérôme Coppel (13e à 2'08" sur les 42,5km) est juste derrière le natif de Tremblay (10e à 2'52").

Quant au vainqueur du jour, Tony Martin a pris ses marques en vue du 23 juillet prochain mais ne pavoise pas pour autant. "J'ai tout de suite vu que j'étais dans le rythme. Cette victoire prouve que je suis dans les temps dans ma préparation pour les futures grandes échéances. C'était un test vraiment sympa pour préparer le Tour de France, c'est sûr. Mais sur le Tour, ce sera différent. De nombreux coureurs n'étaient pas là aujourd'hui (mercredi), notamment Fabian (Cancellara), a avoué le puissant Allemand de 26 ans. En juillet, il faudra aller encore plus vite", a conclu celui qui a signé un quatrième succès (*) sur une épreuve chronométrée cette saison.

AFP

(*) Avant cette 3e étape du Critérium du Dauphin, Tony Martin s'est adjugé la 5e étape du Tour de l'Algarve, la 6e étape de Paris-Nice et la 6e étape du Tour du Pays Basque en 2011.

0
0