Et un nouveau chef d’œuvre pour Thomas De Gendt ! Parti dans l’échappée du jour, le Belge de la Lotto-Soudal s’est montré plus fort que ses compagnons et a résisté au retour du peloton pour remporter la 1re étape du Critérium du Dauphiné, dimanche à Saint-Etienne. Le 3e du Giro 2012 réalise l’opération parfaite puisqu’il en profite pour s’emparer du maillot jaune, du maillot vert mais aussi du maillot à pois. Derrière, les favoris n’ont pas cherché à se faire la guerre malgré le profil vallonné de ce premier opus.
Critérium du Dauphiné
Au terme d'un incroyable finish, Fuglsang s'offre le sacre pour 10 secondes
11/06/2017 À 13:16
La faute à une mauvaise gestion de l’écart avec l’échappée. Conscient de la difficulté du circuit final avec l’ascension de la côte de Rochetaillée (3e cat, 3,4km à 5,4km), le peloton a tardé à prendre en chasse les sept hommes qui s’étaient extirpés après 15km de course. Trop tardé. Car, lorsque Silvio Herklotz (Bora-Hansgrohe), Axel Domont (AG2R), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Antonio Nibali (Bahrain-Merida), Romain Sicard (Direct Energie), Delio Fernandez et Angel Madrazo (Delko) ont abordé le circuit final avec 3’45’’ d’avance, on a vite compris qu’ils ne seraient plus revus.
Le festival De Gendt
Trop seul pour assurer la poursuite, Dimension Data n’a jamais su réduire l’écart. Et si Orica-Scott y est bien parvenu, la formation australienne a pris le relais de son homologue sud-africaine beaucoup trop tardivement. Du coup, il fallait chercher dans l’échappée pour trouver le premier maillot jaune de ce Dauphiné 2017. Et s’il a fallu attendre le final pour savoir qui l’endossera, le porteur du maillot à pois est vite devenu évident. Très costaud, De Gendt est passé en tête d’absolument toutes les ascensions du jour pour assurer la tunique de meilleur grimpeur.
Et, meilleur grimpeur, le Belge l’était bien au sein de l’échappée. C’est déjà lui qui a fait craquer la grosse majorité de l’échappée dans l’avant-dernier passage de la côte de Rochetaillée. A cet instant, seul Axel Domont est parvenu à s’accrocher. Mais le Français était à bloc. Et, lorsque le baroudeur belge a accéléré de nouveau lors du dernier tour, il n’a pas pu suivre, laissant De Gendt s’envoler vers la victoire et le maillot jaune. Derrière, un trio composé d’Ulissi (3e), Latour (4e) et Buchmann (5e) est sorti dans le final pour devancer de 2’’ un peloton réglé par Colbrelli (Bahrain-Merida), à 57’’ du grand vainqueur du jour. Si demain, l’étape est encore vallonné, les sprinteurs auront cette fois leur chance.
Critérium du Dauphiné
Pour 10 secondes, Fuglsang réussit un incroyable coup double
11/06/2017 À 13:04
Critérium du Dauphiné
Kennaugh vainqueur, Froome limité, Bardet à l'abordage : L'arrivée de la 7e étape
10/06/2017 À 13:43