Le Luxembourgeois Frank Schleck a conclu un joli week-end pour son équipe Leopard avec une victoire pleine de maîtrise dans le Critérium international, à l'issue du contre-la-montre de 7,8 km couru dimanche dans les rues de Porto-Vecchio. Après l'impressionnant succès la veille du Suisse Fabian Cancellara au Grand Prix de l'E3 en Belgique, Franck Schleck a confirmé la lente montée en régime de la nouvelle équipe luxembourgeoise, créée au service des deux hommes et surtout du cadet des Schleck, Andy, 13e au final en Corse.
Vainqueur la veille en solitaire de la première étape, une éprouvante course de côtes de 198 km conclue au sommet du col de l'Ospedale, Frank Schleck a réussi dimanche un solide chrono, exercice qui pourtant ne lui sied d'ordinaire guère. Le champion du Luxembourg a fini 12e de ce contre-la-montre, à 24 secondes du vainqueur (en 8'46"79), l'Allemand Andreas Klöden (Radioshack), lequel avait été assez nettement distancé samedi, comme tous les rouleurs. Au classement général final, Frank Schleck, 30 ans, devance le Bélarusse Vasil Kiryienka (Movistar) de 13 sec, et le jeune (23 ans) Estonien Rein Taaramae (Cofidis) de 30 sec, déjà récent 4e de Paris-Nice. Le premier Français est le prometteur Alexandre Geniez (Skil), 22 ans, 4e à 1'14". Jean-Christophe Péraud (AG2R) est 6e, comme sur Paris-Nice, et Pierrick Fédrigo (FDJ), vainqueur l'an passé, 8e.
"Belle victoire"
Critérium International
Frank Schleck d'attaque
26/03/2011 À 16:10
"C'est une belle victoire pour moi et pour l'équipe, a estimé Franck Schleck. Nous avions planifié notre saison pour être en forme maintenant, pour les classiques. Ca met l'équipe en confiance. Ca promet pour les classiques flandriennes (auxquelles il ne participera pas, ndlr) avec Fabian. Si tout va bien, Andy et moi serons là aux Ardennaises." Le Luxembourgeois, qui n'avait plus rien remporté depuis le Tour de Suisse et son Championnat national en juin 2010, s'était imposé samedi dans la première étape après une attaque en deux temps dans la longue ascension finale, devançant Kiryienka de 16 sec et Taaramae de 22 sec.
Dimanche, opposé à ces deux excellents rouleurs - Kiryienka est notamment champion du monde 2008 de la course aux points -, Schleck a fait mieux que se défendre, abandonnant seulement sept secondes au Bélarusse, et en prenant deux supplémentaires à l'Estonien. Le grand objectif pour Frank Schleck, comme pour son frère, reste évidemment le Tour de France, dont il a remporté deux étapes en 2006 et 2009, et fini 5e au classement général en 2008 et 2009. L'an dernier, il avait dû abandonner sur la Grande Boucle dès la troisième étape à cause d'une fracture de la clavicule, après une chute sur les pavés du nord de la France.
Cyclisme
Les Schleck en Leopard
06/01/2011 À 13:51
Critérium International
Cadel Evans et Frank Schleck en têtes d'affiche
15/03/2012 À 17:10