Julian Alaphilippe va rester fidèle à l'équipe qui l'accompagne depuis ses débuts. Le champion du monde en titre n'a connu qu'une seule formation depuis le début de sa carrière professionnelle, en 2014. Et il ne va pas la quitter de sitôt. Alaphilippe a en effet annoncé jeudi matin qu'il avait signé une prolongation de contrat de trois avec Deceuninck-Quick Step, équipe avec laquelle il est désormais lié jusqu'en 2024. Son contrat actuel expirait fin 2021.
Alaphilippe et Quick Step, c'est une vraie success story, comme l'a rappelé l'équipe dirigée par Patrick Lefevere dans le communiqué publié ce jeudi : "Fin 2013, le jeune Julian Alaphilippe, qui avait impressionné plus tôt dans l'année en remportant une étape et le classement par points du Tour de l'Avenir, signait son premier contrat pro en rejoignant notre équipe (...) Huit ans plus tard, le Français s'est imposé comme une des plus grandes stars du peloton."
Circuito de Getxo
Nizzolo vainqueur du circuit de Getxo
IL Y A 14 HEURES
A aucun moment il n'a été question de faire différemment
Vainqueur de plus d'une trentaine de courses, dont un titre mondial, Milan-Sanremo, deux fois la Flèche Wallonne, la Clasica San Sebastian ou encore cinq étapes du Tour de France, le puncheur tricolore était LE gros poisson encore sur le marché dans l'optique de la prochaine intersaison. Patrick Lefevere tenait absolument à le garder. Mission accomplie. Une deuxième bonne nouvelle pour Deceuninck - Quick Step, qui avait déjà prolongé il y a dix jours Remco Evenepoel jusqu'en 2026.
Julian Alaphilippe, lui, se dit heureux de poursuivre l'aventure avec ce qu'il appelle sa "famille." "Je veux remercier Patrick et les sponsors pour la confiance qu'ils me montrent depuis huit ans et qu'ils continuent à me montrer, ajoute-t-il. Nous sommes le Wolfpack et nous courons pour gagner. Notre mentalité est notre force, tout le monde va dans la même direction et c'est une des raisons pour lesquelles je me sens bien ici et que je prends beaucoup de plaisir." Pour le champion du monde, prolonger son contrat était "logique".
"A aucun moment il n'a été question de faire différemment." Affaire réglée donc, à quelques jours de l'Amstel Gold Race, qui marquera l'entame d'une des semaines les plus importantes de la saison de Julian Alaphilippe, avec la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège dans la foulée.

Alaphilippe, fin du fantasme ? "On l’a rêvé en successeur d’Hinault, mais lui, je ne crois pas"

Cyclisme
Berthet rejoint déjà AG2R Citroën
IL Y A 20 HEURES
Tour d'Espagne
Vuelta 2021 – dates, parcours, diffusion et chaîne, favoris, Français : toutes les infos
HIER À 06:16