Getty Images

Porte, Greipel, Martin : sept figures du peloton changent de maillot

Porte, Greipel, Martin : sept figures du peloton changent de maillot
Par AFP

Le 14/01/2019 à 13:11Mis à jour Le 14/01/2019 à 13:12

CYCLISME - Geraint Thomas, le Gallois vainqueur du Tour de France, a prolongé son contrat de trois ans, jusqu'à fin 2021, dans l'équipe Sky. Mais d'autres coureurs importants ont choisi de changer d'air à l'intersaison. Revue des sept principaux.

Richie Porte (33 ans, Australie), de BMC à Trek

L'Australien est le seul coureur du niveau d'un podium de grand tour à avoir changé de casaque. Par la force des choses puisque son équipe BMC a cessé d'exister même si elle a été reprise partiellement par CCC. A près de 34 ans, le Tasmanien, vainqueur du Tour de Suisse l'an passé, cherche à se relancer et surtout à mettre fin à sa série de déconvenues du Tour de France. Ces deux dernières années, il a chuté et abandonné avant la mi-course.

Richie Porte (BMC)

Richie Porte (BMC)Getty Images

Fernando Gaviria (24 ans, Colombie), de Quick-Step à UAE

Le Colombien a arrêté son compteur de victoires au 10 juillet 2018, sur un deuxième succès d'étape au Tour de France. Mais ses performances ont suscité l'intérêt de l'équipe UAE qui lui a offert un contrat doré de trois ans pour briller tant sur le Giro (4 étapes à son palmarès) qu'au Tour, voire à Milan-Sanremo. En attendant, sa première course sera en Argentine, au Tour de San Juan, la course qui l'a révélé en 2015.

Michael Valgren (26 ans ans, Danemark), d'Astana à Dimension Data

Le puncheur danois, en réussite l'an passé (Het Nieusblad, Amstel Godl Race), a cédé aux appels de l'équipe sud-africaine en mal de résultats malgré les deux étapes de la Vuelta pour l'Américain Ben King. L'Italien Giacomo Nizzolo (Trek) pour les sprints, le Tchèque Roman Kreuziger (Mitchelton) pour les courses par étapes et le solide danois Lars Bak (Lotto) ont été aussi recrutés. Quitte à diluer encore un peu plus l'identité africaine revendiquée.

Caleb Ewan (24 ans, Australie), de Mitchelton à Lotto

La montée en puissance de Simon Yates dans l'équipe Mitchelton a laissé moins d'espace au sprinteur australien. "Je suis un pur sprinteur qui peut également se débrouiller lors d'arrivées vallonnées", estime Ewan dans son auto-portrait sportif. L'Australien taille kangourou dans le bestiaire du peloton (1,65 m pour 61 kg), qui doit assumer dans son nouveau groupe la lourde succession d'André Greipel, va enfin débuter sur le Tour de France.

Australia's Caleb Ewan of the Orica team sprints to win the 7th stage of the 100th Giro d'Italia.

Australia's Caleb Ewan of the Orica team sprints to win the 7th stage of the 100th Giro d'Italia.Getty Images

Filippo Ganna (22 ans, Italie), de UAE à Sky

Le profil de rouleur du double champion du monde de poursuite a suscité l'intérêt de l'équipe Sky, toujours à la recherche de "gros moteur". L'Italien est la recrue majeure de la formation britannique qui a investi aussi sur l'Irlandais Eddie Dunbar (22 ans) puis sur le tout jeune grimpeur colombien Ivan Sosa (21 ans), appelé à épauler son compatriote Egan Bernal dans les cols du prochain Giro.

Tony Martin (33 ans, Allemagne), de Katusha à Jumbo

Pour étoffer l'entourage de son sprinteur néerlandais Dylan Groenewegen (deux étapes du Tour 2018), qui partage les responsabilité avec le Slovène Primoz Roglic, l'équipe Jumbo a fait appel à Martin, l'expérimenté quadruple champion du monde du contre-la-montre. Tenant du titre national, l'Allemand s'est montré toutefois moins en réussite durant ses deux années chez Katusha (trois victoires seulement), à l'image de la formation russe.

Tony Martin - WCH 2018 Innsbruck

Tony Martin - WCH 2018 InnsbruckImago

André Greipel (36 ans, Allemagne), de Lotto à Arkea-Samsic

Changement de cap pour le "Gorille" de Rostock, vainqueur de 11 étapes du Tour par le passé. Greipel, qui débutera sa saison en Afrique par la Tropicale Amissa Bongo, aborde un nouveau chapitre chez Arkea-Samsic, une des formations de deuxième division qui a opéré un recrutement-choc. Comme Direct Energie, avec le Néerlandais Niki Terpstra, lauréat du Tour des Flandres 2018, et Vital Concept, avec trois solides coureurs français (Pierre Rolland, Arthur Vichot, Cyril Gautier).

0
0