Getty Images

Eurosport Ranking : Pogacar le précoce, Alaphilippe le leader

Eurosport Ranking : Pogacar le précoce, Alaphilippe le leader

Le 20/05/2019 à 01:00Mis à jour Le 20/05/2019 à 10:48

EUROSPORT RANKING - Si Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) reste un leader tranquille, la semaine a avant tout été marquée par le nouveau record de précocité de Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), vainqueur à 20 ans seulement du Tour de Californie et qui fait son entrée dans le top 100.

Le classement du 19 mai

Comme la semaine passée, le top 10 n’aura pas connu beaucoup de changements. A peine a-t-il vu Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) profiter de son succès d’étape en Californie pour se rapprocher de Primoz Roglic. Mais le Slovaque reste 7e, loin derrière Julian Alapahilippe (Deceuninck-Quick Step), toujours leader devant Simon Yates (Michelton-Scott). Le frère du Britannique, Adam, a lui perdu une place (13e), n’ayant pas défendu sa 4e place de l’an dernier sur le Tour de Californie. Dans la même situation, Egan Bernal (Team INEOS, vainqueur en 2018) perd lui 12 places (43e). Vainqueur de trois étapes l’an passé, Fernando Gaviria sort du top 30 (35e, - 5). Mais la formation UAE Team Emirates a tout de même vécu une belle semaine grâce à Tadej Pogacar.

Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) avec le maillot de leader lors de la 7e et dernière étape du Tour de Californie 2019

Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) avec le maillot de leader lors de la 7e et dernière étape du Tour de Californie 2019Getty Images

Le Slovène, grâce à son succès sur le Tour de Californie, est devenu à 20 ans, 6 mois et 28 jours le plus jeune coureur de l’histoire à remporter une épreuve World Tour. Une victoire qui lui permet d’entrer dans le top 100 (+55, 63e), tout comme son équipier, Jasper Philipsen (88e, + 13). Autre belle révélation de la course américaine (2e du général) pour sa première course sous le maillot d’EF Education-First, Sergio Higuita s’’est offert la remontée de la semaine (+ 89) et s’approche ainsi du top 100 (104e), juste derrière Eduard Prades (Movistar), vainqueur pour sa part du Tour d’Aragon. Vainqueur de trois étapes sur les Quatre Jours de Dunkerque, Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) retrouve lui le top 20 (20e).

Vidéo - Higuita piégé par le dernier virage, Pogacar a filé vers la victoire

01:44

Le Top 20 de l'Eurosport Ranking :

PLACE COUREUR EQUIPE PAYS POINTS EVOLUTION
1 Julian Alaphilippe Deceuninck-Quick Step France 3889 =
2 Simon Yates Michelton-Scott Grande-Bretagne 2978 =
3 Geraint Thomas Team INEOS Grande-Bretagne 2881 =
4 Elia Viviani Deceuninck-Quick Step Italie 2786 =
5 Alejandro Valverde Movistar Espagne 2687 =
6 Primoz Roglic Jumbo-Visma Slovénie 2602 =
7 Peter Sagan Bora-Hansgrohe Slovaquie 2595 =
8 Tom Dumoulin Sunweb Pays-Bas 2471 =
9 Jakob Fuglsang Astana Danemark 2328 =
10 Miguel Angel Lopez Astana Colombie 2016 =
11 Thibaut Pinot Groupama-FDJ France 1990 =
12 Christopher Froome Team INEOS Grande-Bretagne 1913 + 1
13 Adam Yates Michelton-Scott Grande-Bretagne 1880 - 1
14 Pascal Ackermann Bora-Hansgrohe Allemagne 1873 =
15 Greg Van Avermaet CCC Team Belgique 1866 =
16 Michael Matthews Sunweb Australie 1810 =
17 Mathieu Van der Poel Corendon-Circus Pays-Bas 1706 =
18 Alexander Kristoff Katusha-Alpecin Norvège 1686 =
19 Michal Kwiatkowski Team INEOS Pologne 1653 =
20 Dylan Groenewegen Jumbo-Visma Pays-Bas 1638 + 1

La "surprise" de la semaine : Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step)

Si Pogacar et Higuita ont éblouis en Californie par leur talent et leur folle précocité, Kasper Asgreen n’était lui vraiment pas attendu à pareille fête. Non que le Danois de 24 ans ne soit pas talentueux. Mais il avait jusqu’ici plutôt affiché un profil de rouleur (champion d’Europe espoir en 2017) – flandrien (2e du Tour des Flandres cette saison) que celui de coureur complet visant les courses par étapes. Vainqueur d’étape au South Lake Tahoe, le Danois a ensuite parfaitement résisté vers le Mont Baldy avant de faire douter Pogacar le dernier jour avec une attaque sur la route de Pasadena. Finalement 3e du général, vainqueur du classement par points, Asgreen gagne 29 places pour venir s’installer au 70e rang. Et montre qu’il faudra compter sur lui à l’avenir.

Vidéo - A 200 m de la ligne, la fusée Asgreen a fait craquer van Garderen

01:45

Le top 5 des remontées de la semaine :

+ 273 places (+ 230 pts) pour Mike Teunissen (Jumbo-Visma, 328 pts), de 408e à 135e

+ 89 places (+ 178 pts) pour Sergio Higuita (EF Education First, 404 pts), de 193e à 104e

+ 55 places (+260 pts) pour Tadej Pogacar (UAE Team Emirates, 611 pts), de 118e à 63e

+ 31 places (+ 85 pts) pour Eduard Prades (Movistar, 405 pts), de 134e à 103e

+ 29 places (+ 155 pts) pour Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step, 561 pts), de 99e à 70e

Vidéo - Mis sur orbite, Teunissen a quand même lutté pour résister à Venturini

01:43

Le top 5 des dégringolades de la semaine :

-167 places (- 135 pts) pour Tejay Van Garderen (EF Education First, 130 pts), de 159e à 326e

- 52 places (- 80 pts) pour Daniel Martinez (EF Education First, 232 pts), de 137e à 189e

- 51 places (- 80 pts) pour Tao Geoghegan Hart (Team INEOS, 230 pts), de 140e à 191e

- 29 places (- 75 pts) pour Toms Skujins (Trek-Segafredo, 365 pts), de 89e à 118e

- 20 places (- 161 pts) pour André Greipel (Arkéa-Samsic, 553 pts), de 52e à 72e

Tejay Van Garderen (EF Education-First), à l'arrivée de la 2e étape du Tour de Californie 2019

Tejay Van Garderen (EF Education-First), à l'arrivée de la 2e étape du Tour de Californie 2019Getty Images

Les Français

Pas de changement du côté des cadors tricolores puisque Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est toujours leader du classement mondial, tandis que Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) conservent leurs places dans le top 25. Le Français de la semaine est sans conteste Rémi Cavagna. Le coéquipier d’Alapahilippe, 330e mondial (129pts), s’est offert sur le Tour de Californie le premier succès de sa carrière en World Tour.

Vidéo - Plus costaud, Rémi Cavagna s'est offert, en solitaire, la 3e étape

02:24

Quatrième des 4 Jours de Dunkerque, Anthony Turgis (Total Direct Energie) gagne 13 places (132e) grâce à son meilleur résultat sur une course par étapes depuis près de trois ans (4e du Tour du Luxembourg 2016). Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic) a, lui, pris la 7e palce de l’épreuve nordiste tandis que Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels) a pris la 6e place d’un Tour d’Aragon où a brillé Justin Jules. Le sprinteur de la Wallonie-Bruxelles s’est offert l’une des 3 victoires françaises de la semaine avec celle de Cavagna et celle de Bryan Coquard. Cette dernière n’empêche pas le leader de la Vital Concept-B&B Hotels de sortir du top 100 (- 18, 110e). Un recul encore plus important que celui de Nacer Bouhanni (Cofidis, -8), pourtant décevant en Californie.

Vidéo - Sous la menace de Venturini et Teunissen, Coquard a résisté jusqu'au bout

02:05

Les Français du top 50 :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 3889 pts (=)

11. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1990 pts (=)

23. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1384 pts (=)

29. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1205 pts (=)

Le top 5 des coureurs ayant le plus à perdre cette semaine :

  • Arthur Vichot (Vital Concept - B&B Hotels), 130 de ses 340 points
  • Nicolas Edet (Cofidis), 48 de ses 220 points
  • Nacer Bouhanni (Cofidis), 100 de ses 553 points
  • Cees Bol (Sunweb), 60 de ses 385 points
  • Hermann Pernsteiner (Barhain-Merida), 55 de ses 250 points
Nacer Bouhanni (Cofidis) au premier plan du Tour d'Oman

Nacer Bouhanni (Cofidis) au premier plan du Tour d'OmanGetty Images

Le calendrier de la semaine :

Tour d’Estonie (catégorie 7, trois étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Tour du Japon (catégorie 7, huit étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Tour de l’Ain (catégorie 7, trois étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étapes (35, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Hammer Stavanger (catégorie 7, trois étapes par équipes)

16 pts pour les coureurs de l’équipe vainqueur

Les coureurs des 5 premières équipes finales (1pt pour ceux de la 5e) marquent des points

Tour d’Albanie (catégorie 8, cinq étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

Baltyk - Karkonosze Tour (catégorie 8, cinq étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

A Travers les Hauts de France (catégorie 8, trois étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

PRUride PH (catégorie 8, trois étapes)

60 pts pour le vainqueur final

Les 5 premiers du général (5 pts pour le 5e) marquent des points ainsi que les tous les vainqueurs d’étapes (20)

Grote Prijs Marcel Kint (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

Chabany Race (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Horizon Park Race for Peace (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Horizon Park Race Maidan (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Horizon Park Race Classic (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

0
0