Cyclisme
GP E3 Harelbeke

Boonen ne s'en fait pas

Partager avec
Copier
Partager cet article

2010 GP E3 Tom Boonen

Crédit: AFP

ParEurosport
27/03/2010 à 23:01

Tom Boonen est tombé sur un super Cancellara samedi à Harelbeke dans le Grand Prix E3. Mais si le champion de Belgique a dû se contenter de la deuxième place, il a prouvé qu'il tenait la grande forme. C'est lui qui a provoqué la sélection dans le final. De quoi se montrer confiant pour la suite.

Battu, oui. Abattu, non. Comme à Sanremo la semaine dernière, Tom Boonen a dû se contenter d'une frustrante deuxième place samedi lors du Grand Prix E3. Deuxième, c'était aussi son classement il y a un an à Harelbeke. Après avoir buté sur Filippo Pozzato en 2009, le champion de Belgique s'est cette fois cassé les dents sur un très grand Fabian Cancellara, dont le démarrage fulgurant à un peu plus d'un kilomètre de l'arrivée a laissé Boonen sans voix.

Quand on possède le palmarès et le caractère du leader de l'équipe Quick Step, une deuxième place, ça ne s'apprécie que très modérément. "Ce n'est pas le résultat que je voulais, ça c'est certain. J'aime gagner et quand je ne gagne pas après être passé tout près de la victoire, je ne peux pas être satisfait", avoue Boonen. Mais il n'y avait rien à faire face à Cancellara, qui a tout de même réussi l'exploit de partir avec vent de face. Malgré tout, le Suisse a tenu bon. C'était le seul moyen pour lui de battre Boonen, beaucoup plus rapide au sprint. Il a simplement placé la barre un poil trop haut samedi.

GP E3 Harelbeke

Du grand Cancellara

27/03/2010 À 15:49

"Ma forme est plus que satisfaisante"

Mais si Tom Boonen éprouvait un légitime sentiment de déception, il n'a aucune raison de s'inquiéter. Au contraire. Il a montré samedi qu'il était parfaitement au point avant les deux échéances majeures de sa saison, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. "Ma forme est plus que satisfaisante, explique le quadruple vainqueur du Grand Prix E3 (il aurait pu devenir seul recordman des victoires en cas de 5e succès samedi). Les trois gars les plus forts étaient devant. Après, premier ou deuxième, ça se joue à pas grand-chose. Mais c'est quand même très bon signe, d'autant que l'équipe a encore fait un super boulot, comme dans Milan-Sanremo d'ailleurs."

A voir la façon dont il a dynamité la course, Boonen a toutes les raisons d'être optimiste. Très offensif, il a attaqué par trois fois pour réduire au fur et à mesure de ses coups de boutoir le champ des prétendants, jusqu'à le confiner au strict minimum dans le Vieux Quaremont, quand seuls Cancellara et Flecha ont pu l'accompagner. "J'ai produit un gros effort dans le Paterberg et le Quarémont, raconte le Flamand. Après, Cancellara m'a dit 'Pozzato revient, Pozzato revient'. Mais je lui ai dit de me donner deux minutes pour récupérer. Mais on a bien collaboré et Pippo n'est pas rentré. Mais il ne faut pas l'écarter. Ce sera un gros client sur le Tour des Flandres, comme Flecha et Cancellarra évidemment." Un trio phare que l'on pourrait bien retrouver à nouveau sur le podium à Roubaix dans deux semaines. "Ce n'est pas impossible", souffle Boonen.

Conformément à ce qu'il avait décidé, le Belge sera au départ de Gand-Wevelgem dimanche. Une course qui ne lui a pas toujours réussi, et qu'il n'a remporté qu'une seule fois, en 2004. "Faire l'E3 et Gand-Wevelgem à une semaine du Tour des Flandres, ce n'est sans doute pas la meilleure des préparations mais Tom a fait un choix et il faut le respecter", justifie le directeur sportif de Quick Step, Wilfried Peeters. "Ce sera comme toutes les courses, je la prends comme elle vient et on verra bien", lance l'intéressé, philosophe. Et comme dans toutes les courses qui sentent bon les Flandres, Boonen sera là pour gagner.

Crédit: AFP

GP E3 Harelbeke

Du grand Cancellara

27/03/2010 À 15:49
GP E3 Harelbeke

Victoire de Cancellara

27/03/2010 À 15:43
Dans le même sujet
CyclismeGP E3 Harelbeke
Partager avec
Copier
Partager cet article