L’équipe Astana attire décidément la lumière ces derniers temps, et ce n’est pas pour ses performances sportives. L’UCI a annoncé ce jeudi que la formation kazakhe possède dans ses rangs un troisième coureur contrôlé positif. Il s’agit du jeune Ilya Davidenok, suspendu provisoirement après qu’un test a révélé la présence de stéroïdes anabolisants, le 28 août dernier sur les routes du Tour de l’Avenir. Le jeune Kazakhe, âgé de 22 ans, possède depuis le 1er août un contrat de stagiaire au sein de l’équipe World Tour. Il peut cependant demander l’examen de l’échantillon B.

L'UCI pourrait retirer la licence World Tour à la formation

Tour de France
Cette fois, Nibali a définitivement écrasé le Tour
24/07/2014 À 15:22
Dans un communiqué publié sur son site, l’Union cycliste internationale précise par ailleurs qu’elle "demandera à la Commission des licences un examen complet des politiques de gestion et de lutte anti-dopage de l’équipe Astana." Cette décision intervient alors que Maxim et Valentin Iglinskiy ont été contrôlés positifs à l’EPO ces dernières semaines, ce qui avait incité l'équipe kazakhe à s'auto-suspendre pendant une semaine, durant le Tour de Pékin (10-14 octobre), conformément aux règles du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC). La Commission des licences est l’organe compétent pour attribuer ou retirer la licence World Tour aux équipes. La formation d’Alexandre Vinokourov, manager général, pourrait donc théoriquement se voir retirer sa licence dans les prochains mois.
UCI ProTour
Un nouveau cas de dopage fragilise Astana
19/11/2014 À 11:36
Cyclisme
Houle : "Je ne serais pas surpris de voir Lopez revenir chez Astana"
20/09/2021 À 17:40