Jakob Fuglsang est sorti de son silence. Le Danois a donné sa version des faits sur l'affaire le liant à Michele Ferrari dans un message assez court posté sur son compte Instagram. "Je n'ai pas rencontré le Docteur Ferrari. Je n'ai jamais eu connaissance d'un supposé rapport et je peux confirmer qu'aucune procédure n'a été ouverte par les autorités antidopage compétentes contre moi. Ainsi, je n'ai pas de raison de répondre. Je suis extrêmement préoccupé par le fait que de telles rumeurs puissent se répandre dans la presse", a-t-il déclaré.
Dimanche, Politiken révélait des liens supposés entre Jakob Fuglsang, et son coéquipier Alexey Lutsenko d'un côté, et le Docteur Michele Ferrari de l'autre, suspendu à vie par l'Agence américaine antidopage pour avoir aidé l'Américain Lance Armstrong à se doper. Le quotidien danois évoque même des rencontres sur la Côte d'Azur. Quelques heures après ces révélations, Astana a rappelé qu'elle ne collaborait "avec aucun médecin" et se disait prête à aider les autorités dirigeantes à éclaircir cette affaire.
Cyclisme
"L'équipe ne collabore avec aucun médecin" : Astana réagit après les accusations contre Fuglsang
03/02/2020 À 13:50
Tour de France
Le Tour a ronronné au Danemark et ce n'est pas plus mal
IL Y A 2 HEURES
Tour de France
Fusillade de Copenhague : le Tour exprime "sa compassion" au peuple danois
IL Y A 4 HEURES