Au début du mois, Lance Armstrong a fait (re)parler de lui sur ESPN. C'est désormais au tour de Johan Bruyneel de "balancer" sur le monde du cyclisme. Dans une interview accordée mardi à l'hebdomadaire belge Humo, l'ancien directeur sportif du coureur américain a sorti la sulfateuse. Greg LeMond, Marc Madiot, Vincent Lavenu, Jean-René Bernaudeau : tout le monde en a pris pour son grade.

BinckBank Tour
Philipsen premier vainqueur et premier leader
IL Y A 6 HEURES

Lorsqu'il évoque Marc Madiot, le manager de Groupama FDJ, le Belge n'y va pas avec le dos de la cuillère. "J'ai fait une course à étapes à l'étranger lors de ma deuxième année professionnelle (ndlr : à la fin des années 80). J'étais complètement essoufflé entre les voitures de directeurs sportifs, mais j'ai tout fait pour terminer cette course, raconte Bruyneel. Le tirage au sort pour les contrôles antidopage a été annoncé à mi-parcours sur les ondes de Radio Tour. Marc Madiot est descendu à sa voiture, a entendu dire qu'il n'était pas concerné, a retroussé sa manche et s'est planté une seringue dans le haut de son bras. Cette image est restée dans ma tête toute ma vie. Et ce sont donc ces hommes qui continuent de me condamner ainsi que Lance."

Johan Bruyneel n'en est pas resté là et a aussi pointé du doigt le patron d'AG2R La Mondiale ainsi que le directeur général de Total Direct Energie. "Quand je les entends parler, je pense 'Faites ce que vous voulez, mais restez silencieux sur le dopage'. Les éminences grises du cyclisme français Marc Madiot, Vincent Lavenu et Jean-René Bernaudeau continuent de me juger sur mon passé alors que tout ce qu'ils ont fait a été pardonné."

LeMond dit toujours qu'il est le seul vainqueur propre. C'est une grosse "bullshit"

Enfin, l'ex-cycliste belge s'en prend à l'Américain Greg LeMond, triple vainqueur du Tour. Et y va une nouvelle fois très fort. "Greg LeMond dit toujours qu'il est le seul vainqueur propre. C'est une grosse "bullshit" (ndlr : connerie) ! Il a toujours roulé pour des groupes français qui étaient les rois de la cortisone", a conclu Johan Bruyneel.

"Armstrong a apporté énormément, sur plein d’aspects"

Tour des Alpes
Circus Wanty en World Tour en 2021 ?
IL Y A 8 HEURES
Flèche Wallonne
Alaphilippe absent, Tour encourageant : pour Cosnefroy et Madouas, c'est maintenant
IL Y A 8 HEURES