L'un des coureurs les plus en vue de la courte saison 2020 est sur le marché. Le Team DSM (anciennement Sunweb), a annoncé ce mardi avoir trouvé un accord avec Marc Hirschi pour mettre fin à leur relation. L'équipe allemande n'a pas révélé le pourquoi de cette rupture à la fois prématurée, avant la fin de son contrat, mais aussi tardive car les effectifs pour 2021 et les budgets qui vont avec sont déjà bouclés. Il ne fait cependant aucun doute qu’une équipe de premier plan trouvera de la place pour un talent comme le Suisse de 22 ans.
Hirschi, vainqueur d'une étape du Tour de France et de la Flèche Wallonne en 2020, a explosé aux yeux du monde cette saison mais il ne vient pas de nulle part. Champion du monde et d'Europe espoirs, le Suisse avait, dès sa première saison professionnelle en 2019, pris la 3e place de la Clasica San Sebastian. Sa deuxième saison a donc été impressionnante. Élu super-combatif du Tour de France, Hirschi a impressionné par l'éventail de ses qualités. Puncheur, il a aussi montré un très bon niveau en haute montagne comme lors de son raid vers Laruns où il a seulement été battu par Tadej Pogacar et Primoz Roglic.
Cyclisme
Froome et Bardet avec un nouveau maillot, la dream team Ineos : la saison est lancée
05/01/2021 À 11:53

Hirschi avait de la marge : sa victoire en vidéo

Pour Sunweb, devenue Team DSM, c'est une nouvelle rupture de contrat précoce. C'était déjà le cas avec Warren Barguil en 2017 mais aussi Tom Dumoulin la saison dernière. Le Néerlandais avait choisi de quitter son équipe pour rejoindre Jumbo-Visma. Enthousiasmante sur le dernier Tour, Sunweb a accueilli Romain Bardet pour cette nouvelle saison. Le Français devait se fondre dans un collectif puissant capable de gagner sur des terrains très divers. Sans Marc Hirschi, cette polyvalence a pris un grand coup. Reste à savoir qui va hériter de la pépite. Il faudra à coup sûr sortir le chéquier.
Mondiaux sur route
Van der Poel, forme moyenne mais opportunité immense
IL Y A 8 HEURES
Mondiaux sur route
Der en or pour Tony Martin : l'émotion, en deux temps, du Panzerwagen
IL Y A 15 HEURES