Getty Images

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) remporte Milan-Turin devant Miguel Ángel López et Alejandro Valverde

Pinot carbure au super

Le 10/10/2018 à 16:58Mis à jour Le 11/10/2018 à 16:44

MILAN-TURIN - Thibaut Pinot est en pleine forme en cette fin de saison. A trois jours du Tour de Lombardie où il sera outsider, le Français s'est imposé en solitaire lors de la 99e édition de Milan-Turin, mercredi, dans le Piémont. Le leader de la Groupama-FDJ a devancé Miguel Angel Lopez (Astana) et le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar).

Cocorico en Italie. A trois jours de la dernière classique de la saison, le Tour de Lombardie, Thibaut Pinot a rappelé à l'ensemble du peloton qu'il était bel et bien de retour à un très haut niveau après sa coupure post Giro. Et surtout qu'en ce début du mois d'octobre, il pétait tout simplement le feu. Vainqueur en solitaire et avec autorité de la 99e édition de Milan-Turin, mercredi en Italie, le leader de la Groupama-FDJ a ajouté un troisième succès sur une course d'un jour à son tableau de chasse de 2018. Sélective, la plus vieille classique italienne a fait un joli ajout à sa collection de succès.

Le travail de Titan de Gaudu, Valverde en jambes

Ce succès dans le Piémont a directement suivi sa très belle Vuelta où il avait remporté deux étapes au mois de septembre. Et surtout, elle a fait suite à son excellente prestation lors des Championnats du monde où il avait contribué de manière directe à la médaille d'argent de Romain Bardet, en durcissant la course dans la terrible montée d'Igls. Jambes, prises de risque, mental au beau fixe, Pinot a fait de l'Italie un endroit où il se sent bien. De bon augure avant la Lombardie où il fera figure "d'outsider" selon ses propres termes. Afin de préparer au mieux la classique, le Tricolore va d'ailleurs faire l'impasse sur la 101e édition du Gran Piemonte qui se courra jeudi.

Pour remporter son 25e succès en carrière, le Français a pu compter sur un travail d'équipe bien huilé de la part de la Groupama-FDJ et de l'excellent travail de son coéquipier David Gaudu. Dernier de cordée pour le lancer vers la victoire, le Breton a réalisé un travail de sape impressionnant sur les pentes de la "Basilica di Superga" et ses 9,1% de moyenne où il a contribué à faire une large sélection.

Gaudu a justement été l'homme de la fin de course : parti à terre avec Miguel Ángel López après un accrochage survenu à 1,2 kilomètres du terme, le jeune grimpeur a malgré le lui le déclencheur de l'attaque décisive de son leader, qui a laissé derrière lui Alejandro Valverde et son maillot arc-en-ciel. Finalement 3e, à 28 secondes, derrière López (+10"), l'Espagnol est resté une menace jusqu'au dernier kilomètre. Lui aussi sera à surveiller samedi..

Alejandro Valverde, Thibaut Pinot et David Gaudu lors de Milan-Turin 2018
0
0