Il a fallu la photo finish pour départager les deux premiers, après 193,7 km de course au scénario des plus classiques, entre Gien et Bourges.
Après 5 km de course, un groupe de quatre coureurs - le Français Elie Gesbert (Fortuneo Vital Concept), le Belge Sander Helven (Topsport Vlaanderen), le Luxembourgeois Ivan Centrone (Team Differdange) et le Danois Rasmus Byriel Iversen (Team Giant Scatto U23) - se détachait, bientôt rejoint par un deuxième Français, Quentin Jauregui (AG2R).
Les cinq hommes ont compté plus de 3 min 30 d'avance sur le peloton, qui est resté à distance avant d'accélérer progressivement à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux Français Gesbert et Jauregui ont fait de la résistance, mais ils n'ont pu empêcher les équipes de sprinteurs de les rattraper à 16 km de la ligne d'arrivée.
Cyclisme
Lafay : "Quand je vois des coureurs jeter leurs papiers par terre, ça me met en rogne"
IL Y A 13 HEURES

Bouhanni et Coquard absents dans l'emballage final

En l'absence de Mark Cavendish qui a fait défection dans les dernières heures avant le bouclage de la liste définitive des participants, on attendait Nacer Bouhanni (Cofidis) ou Bryan Coquard (Direct Énergie), mais aucun des deux ne s'est trouvé aux avant-postes pour l'emballage final.
C'est finalement le vainqueur de l'an passé, Bennett, 25 ans, qui a surgi pour devancer Porsev d'extrême justesse, comme il avait pris le meilleur sur Bouhanni l'an passé.
Cyclisme
Lafay a le maillot bleu, blanc, rouge dans un coin de la tête : "Le parcours peut me convenir"
IL Y A 13 HEURES
Tour d’Italie
Lafay : "Je me suis testé dans le Zoncolan… Bernal m’a mis plus de 2 minutes en 3 kilomètres"
IL Y A 14 HEURES