AFP

Sagan, bonjour prouesse

Sagan, bonjour prouesse
Par Eurosport

Le 10/03/2010 à 10:49Mis à jour

Peter Sagan (Liquigas), véritable révélation depuis le départ, a remporté la 3e étape de Paris-Nice, en costaud. Le Slovaque de 20 ans avait déjà terminé 5e du prologue dimanche et 2e mardi. Il prend la 2e place du général derrière l'Allemand Jens Voigt (SaxoBank). Alberto Contador est 6e.

Peter Sagan. Un nom vraiment pas difficile à retenir. A 20 ans, le Slovaque de la Liquigas explose véritablement lors de cette course au soleil. Cinquième du prologue dimanche, deuxième mardi derrière William Bonnet à Limoges, le benjamin du peloton s'est une nouvelle fois montré lors de la 3e étape. Mieux, il l'a remportée, et en costaud, réglant au sprint un groupe de six coureurs partis dans la dernière difficulté dont Alberto Contador, Tony Martin ou encore Jens Voigt. Pas n'importe qui donc. Ce petit, deuxième au général désormais, a clairement de l'avenir.

    Au jeu des bonnes affaires de la journée, Jens Voigt (Saxo Bank) prend la tête du classement général. Mais l'Allemand a dû s'employer plus que de raison : "Je me suis mis dans le rouge pour recoller, je ne pouvais pas collaborer. J'ai même perdu les roues dans le sprint", a raconté le vétéran de l'équipe Saxo Bank qui n'a pas fait mystère de ses espérances: "J'espère gagner Paris-Nice... si je tiens à Mende. Mais je peux aussi faire dixième." Le précédent leader, le Néerlandais Lars Boom, a été distancé dans la dernière montée. Quant à l'Espagnol Luis Leon Sanchez, il n'a pu suivre Contador lorsqu'il a accéléré dans la dernière montée. Même s'il n'a pas repris grand chose aux autres favoris, le coureur d'Astana remonte à la 6e place du classement général, à 20 secondes de Voigt.

    Le départ de cette étape avait été décalé de Saint-Junien à Saint-Yrieix-la-Perche, dans le département de la Haute-Vienne, après les chutes de neige intervenues durant la nuit et la matinée. La principale échappée a été menée à partir du 31e kilomètre par le Français Yann Huguet et les Belges Jurgen Roelandts et Nikolas Maes. Le trio s'est assuré jusqu'à 7 minutes d'avance avant le retour du peloton sur les derniers rescapés (Huguet, Roelandts) à moins de 6 kilomètres de la ligne. Avant le show de Peter Sagan.

    0
    0