10/03/20 - 11:20
Terminé
Châlette-sur-Loing - La Châtre
0km
?km
Paris - Nice • Etape3
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Châlette-sur-Loing - La Châtre
Paris - Nice - 10 mars 2020

Paris - Nice - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 10 mars 2020 et débute à 11:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:48 

Merci d'avoir suivi cette 3e étape en notre compagnie. On se retrouve mercredi pour suivre la 4e étape, un contre-la-montre de 15 kilomètres à Saint-Amand-Montrond. Bonne soirée sur Eurosport.fr.

17:16

Premier Français, Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) se classe 5e, juste devant Rudy Barbier (Israel Start-Up Nation) et Anthony Turgis (Total Direct-Energie).

17:15

Treizième de l'étape, Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) conserve son maillot jaune à l'issue de cette 3e étape.

17:14

Il s'impose devant Sagan (Bora-Hansgrohe) et Pasqualon (Circus-Wanty Gobert).

17:13

VICTOIRE D'IVAN GARCIA CORTINA ! Le rouleau-compresseur espagnol de l'équipe Bahrain-McLaren s'impose dans un sprint de costauds marqué par la chute des favoris Ewan et Bennett.

500m 

Matthews lance le sprint pour Sunweb ! Ewan est pris dans une chute !

1 km

Sous la flamme rouge, Deceuninck-Quick Step est parfaitement en place pour mettre Bennett sur orbite ! Mais Ewan est bien placé lui aussi !

1,4 km 

Accélération d'Alaphilippe, qui replace ses leaders. L'Auvergnant se relève ensuite.

2 km 

Petit emmène le peloton devant Bonifazio pour l'équipe Total Direct Energie ! Attention, le final est en faux-plat montant !

3 km 

Bennett, Viviani et Ewan sont notamment là du côté des sprinteurs. Le peloton a largement fondu. Il n'y a plus qu'environ 70 coureurs.

4 km 

Bardet est bien présent dans le premier peloton finalement. Ce n'est pas le cas d'Ackermann, victime d'un incident mécanique !

5 km

Le peloton est très étiré ! Certains ont été lâchés, comme Bardet. Et l'écrémage va sans doute continuer.

6 km 

Et devant, ça bordure ! Lampaert, Stybar et Sagan s'en vont. Derrière, Kung fait le forcing pour ramener le peloton avec Pinot à l'avant. Et le Suisse y parvient !

7 km

ÉNORME CHUTE EN MILIEU DE PELOTON ! Une petite dizaine de coureurs est allée au sol alors que l'on roulait à très vive allure. Terpstra et Coquard sont impliqués.

7 km 

Stefan Kung remonte Thibaut Pinot sur la gauche de la chaussée. Le Suisse fait un travail très précieux.

8,5 km

Incident mécanique pour Bryan Coquard ! Cyril Gautier s'arrête pour lui donner son vélo. Et le sprinteur français parvient un kilomètre plus loin à revenir dans le peloton, bien aidé par Backaert.

10 km

Les dix derniers kilomètres ! La nervosité est énorme en tête de peloton. Mais pour l'heure seule une poignée de coureurs a été décrochée. On se dirige vers un sprint massif.

11 km 

Ça ne casse pas à l'arrière. Mais ça ne saurait tarder. Pedersen et Nibali font partie des coureurs qui se relaient en tête de peloton !

13 km 

Accélération de Julian Alaphilippe ! Gros effort de l'Auvergnat à l'abord d'une petite descente. Attention aux cassures !

14 km 

Le peloton aborde un faux-plat descendant après une partie montante. Ça frotte sévèrement en tête de peloton.

15 km 

La bouche grande ouverte, Pinot est placé dans la roue du Maillot Jaune Maximilian Schachmann. Le peloton reste fort d'une centaine d'unités.

16 km 

Groupama-FDJ prend la tête du peloton. Mais c'est dur de la tenir, le vent semble finalement toujours relativement défavorable.

17,5 km 

Deceuninck-Quick Step insiste et tous les coureurs de la formation belge semblent impliqués dans ce coup de bordure. Et ça commence à payer. Des grappes de de coureurs commencent à être décrochés à l'arrière ! Richie Porte, déjà loin au général, fait partie des piégés.

18,5 km 

Alaphilippe prend un gros relais en tête de peloton ! Est-ce que ça va bordurer ?

19 km

Mads Pedersen a anticipé le sprint pour prendre trois secondes de bonification devant Asgreen et Alaphilippe, qui grappille lui une seconde.

19,5 km 

Deceuninck-Quick Step emmène le peloton ! Kasper Asgreen mène la meute devant Julian Alaphilippe. Ça y est, on vient de changer de direction, juste avant le sprint !

20 km

Plus que vingt kilomètres !

21 km 

Pinot est très bien placé, dans la roue de Higuita. Les leaders sont vigilants.

22,5 km 

Le peloton accélère progressivement. On approche du fameux sprint intermédiaire... Plus que trois kilomètres.

24 km

CHUTE À L'ARRIÈRE ! Julien El Fares (Nippo Delko One Provence) est le plus sérieusement touché. Le Provençal s'est relevé mais ne parvient finalement pas à repartir. Coup dur. Il semble touché à la jambe gauche.

25 km

Le vent souffle de trois-quarts face. Mais au niveau du sprint intermédiaire de Saint-Août, à 19 kilomètres de l'arrivée, il arrivera de côté. C'est ici que les choses pourraient s'emballer. Verdict d'ici quelques minutes...

26 km 

FIN DE L'ÉCHAPPÉE ! Après une fugue en solitaire de 183 kilomètres, Devriendt est repris par le peloton !

27 km 

Tom Devriendt (Circus Wanty-Gobert) se relève. Il va se faire croquer d'ici quelques instants.

28 km

Le peloton revient à moins de 30'' de l'homme de tête.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMÈTRES ! Et la situation de course reste identique. Le peloton roule de manière groupée derrière l'échappée solitaire menée par Tom Devriendt (Circus Wanty-Gobert) depuis 180 kilomètres. Ce dernier n'a plus que 50'' d'avance.

34 km 

Dans l'herbe qui recouvre le bas-côté, Adrien Petit (Total Direct Energie) met à profit ses aptitudes de crossman pour remonter en tête de peloton. La route est étroite et le rythme lent. Il n'y a ainsi pas vraiment d'autres solutions pour se replacer.

35 km 

Devriendt n'a plus que 1'23'' d'avance sur le peloton. La fin de l'aventure est proche.

37 km 

Nacer Bouhanni est présent dans les premières positions du peloton. Le sprinteur vosgien a déjà levé les bras à deux reprises depuis le début de saison, sur les routes du Saudi Tour et du Tour de la Provence. Il sera l'un des favoris à la victoire ce mardi, si tant est qu'elle se joue au sprint.

Nacer Bouhanni, lors du Tour de la Provence 2020
39 km 

Preuve que la tension reste modérée, certains se permettent de satisfaire un besoin naturel tout en roulant à l'arrière du peloton.

40 km 

Nils Politt (Israel Start-Up Nation) passe dans l'herbe pour se repositionner en tête de peloton. L'Allemand était 5e du général ce matin.

40,5 km 

Moins de deux minutes d'avance pour Tom Devriendt (Circus-Wanty-Gobert).

41 km 

Mais ça n'a duré que quelques hectomètres. Le peloton reste compact. Les grandes manoeuvres attendront encore un peu.

42 km 

Tim Declercq (Deceuninck-Quick Step) met le turbo suite à un changement de direction.

43 km 

Devriendt sort de ce secteur et retrouve une route plus large. Le peloton, lui, est emmené à un train soutenu mais supportable par l'équipe Deceuninck-Quick Step.

44 km 

Sunweb et Deceuninck-Quick Step ont fait l'effort pour aborder ce secteur dans les premières positions. Mais il ne s'agit pas d'une réelle accélération. Mais plus d'une simple précaution.

44,7 km 

Devriendt a tourné à gauche et roule actuellement sur une route très étroite et particulièrement sale. Ça pourrait bien exciter le peloton d'ici quelques instants...

45 km 

Le peloton s'est clairement rendormi. On papote tranquillement. Et l'écart en faveur de l'échappée remonte : 2'51''.

47 km

La pluie redouble. Les coureurs ne sont décidément pas gâtés depuis le départ de Paris-Nice.

49 km 

Cela fait maintenant plus de 160 kilomètres que Tom Devriendt (Circus-Wanty Gobert) ouvre la route en tête de peloton. Il possède encore 2'30'' d'avance. Le Belge ne représente évidemment aucune menace, à la fois pour l'étape et le général. Il pointait ce matin à 20'32'' du leader Max Schachmann (Bora-Hansgrohe).

50 km

Et encore une chute ! Sont impliqué O'Connor (NTT), Calmejane (Total Direct Energie), et le petit frère de Peter Sagan, Juraj (Bora-Hansgrohe). Pas de dégât heureusement.

53 km 

Mais le calme finit par revenir, quelques hectomètres plus loin. Les coureurs décrochés, au nombre d'une vingtaine, devraient pouvoir revenir.

54 km 

ACCÉLÉRATION DU PELOTON ! Deceuninck-Quick Step est à la manoeuvre ! De nombreux coureurs sautent à l'arrière.

54,5 km

Nouvelle chute dans le peloton ! Quentin Pacher (B&B Hotels) est tombé alors que la chaussée se rétrécissait. Le puncheur toulousain repart sans trop de mal.

55 km

Cofidis est aux avant-postes. L'équipe nordiste protège le champion d'Europe Elia Viviani, qui n'a toujours pas levé les bras dans sa nouvelle formation.

57 km 

Journée très tranquille pour Julian Alaphilippe jusqu'à présent. L'ancien numéro 1 mondial aura un rôle à jouer dans le final, peut-être dans un coup de bordure, sans doute dans le train qui doit emmener Sam Bennett au sprint. On l'attend surtout demain lors du chrono de Saint-Amand-Montrond, la ville de son enfance, où il sera l'un des candidats à la victoire.

Julian Alaphilippe sous la pluie lors de la 3e étape de Paris-Nice 2020
59 km

Le peloton a réaccéléré depuis quelques kilomètres. Le voilà revenu à 3'10'' de l'échappée.

60,5 km

Le coureur de Cofidis impliqué dans la chute n'est autre que Guillaume Martin. Début de Paris-Nice compliqué pour le grimpeur normand, déjà relégué à 5'13'' au général.

61 km

Un temps décrochés, Romain Bardet et le champion du monde Mads Pedersen, très en vue hier, font leur retour à l'arrière du peloton.

63 km

Chute à l'arrière du peloton ! Deux coureurs, un Cofidis et un Bahrain-McLaren, sont allés au sol dans un virage rendu piégeux par un terre-plein. Les deux hommes repartent sans trop de mal apparent.

64 km

Devriendt a repris une petite minute en l'espace d'une demi-douzaine de kilomètres. Il possède 3'40'' d'avance sur un peloton apaisé.

67 km 

À la faveur d'une longue ligne droite, le peloton aperçoit au loin l'homme de tête. Mais il est en train de lui redonner un peu d'air. L'écart remonte à 3'15''. À l'arrière du peloton, de nombreux coureurs en profitent pour appeler leur voiture. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) s'arrête même sur le bas-côté.

Romain Bardet lors de la 3e étape de Paris-Nice 2020
68 km

Tom Devriendt (Circus-Wanty Gobert) roule à 34,85km/h de moyenne depuis le départ de l'étape. Il a parcouru 36,6 kilomètres lors de la quatrème heure de course.

69 km

Alors que l'avance de l'homme de tête a chuté (2'55''), le peloton semble vouloir lever le pied.

71 km 

À noter que Marc Sarreau, régional de l'étape, fait aussi le travail pour Pinot. On aurait pu penser que le sprinteur de la Groupama-FDJ allait avoir sa carte pour la victoire du jour. Mais ça n'est visiblement pas la priorité de la formation française, focus à 100% sur le général.

72 km

Thibaut Pinot ne quitte plus les premières positions depuis de nombreux kilomètres. Le leader de la Groupama-FDJ, 15e du général à 43'' de Schachmann, reste bien calé dans la roue d'Antoine Duchesne.

73 km 

Le peloton n'a pas été tenu de s'arrêter. Du coup, l'écart prend un nouveau sacré coup : 3'40'' d'avance pour Devriendt.

77 km 

PASSAGE À NIVEAU ! Tom Devriendt a été contraint de mettre pied à terre devant un passage à niveau. Les barrières étaient fermées pour laisser passer un train. Le Belge a sans doute perdu une trentaine de secondes. Pas sûr que les commissaires décident d'arrêter le peloton pour permettre à l'homme de tête de récupérer son avance initiale.

78 km 

Le Belge profite d'une courte et rare descente pour se relâcher un peu en adoptant la "position Mohoric". Le temps semble long pour Devriendt. Cela fait désormais plus de 130 kilomètres qu'il est en tête de course. Soit bientôt quatre heures de solitude.

80 km

Devriendt ne compte plus que 4'25'' d'avance sur le peloton, toujours mené par l'équipe Bora-Hansgrohe.

81,5 km 

Retour du groupe Nizzolo dans le peloton.

82 km

Le maillot vert Giacomo Nizzolo fait partie des coureurs distancés. Son groupe compte 19'' de retard sur la tête du peloton.

83 km

L'avance de l'homme de tête a sérieusement chuté. Plus que 5'11'' d'avance pour Tom Devriendt, qui a concédé 1'40'' en l'espace de cinq kilomètres.

83,5km 

Une petite vingtaine de coureurs a été décrochée suite à cette accélération. Mais la formation israélienne a finalement levé le pied. Bora-Hansgrohe reprend les commandes, le calme revient. Mais pour combien de temps ?

L'équipe du Maillot Jaune Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) mène le peloton à l'entame de la 3e étape de Paris-Nice 2020
85 km

PREMIÈRE TENTATIVE DE BORDURE ! C'est l'équipe Israel Start-Up Nation qui lance les hostilités à 85 kilomètres de l'arrivée !

86 km 

La tension est montée dans le paquet. Les leaders se sont replacés à l'avant.

88 km

Le peloton n'est pas pressé de revenir sur Devriendt, échappé depuis le kilomètre 5. Il se rapproche doucement. Mais compte encore 6'47'' de retard sur le Belge, 3e du GP La Marseillaise en début de saison.

--

Vainqueur hier à Châlette-sur-Loing, Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo) a réglé le peloton lors du premier sprint intermédiaire de la journée, au kilomètre 20, pour prendre la 2e place et donc deux secondes de bonification. Au général, il conforte sa place de dauphin derrière Schachmann et revient à 13'' de l'Allemand.

Giacomo Nizzolo porte le maillot vert à l'occasion de la 3e étape de Paris-Nice 2020
97 km

34,2. C'est la vitesse en moyenne, en km/h, de l'homme de tête après trois heures de course. Le vent ne facilite pas sa progression. Mais le Belge en garde aussi sans doute sous la pédale.

Tom Devriendt effectue une échappée solitaire lors de la 3e étape de Paris-Nice 2020, sur la route de La Châtre
98 km

LA MÉTÉO. Les imperméables demeurent populaires ce mardi dans le peloton. Les coureurs ont essuyé une pluie fine en début d'étape, et le ciel devrait rester nuageux jusqu'à l'arrivée. Le vent, relativement fort (jusqu'à 45km/h) souffle de trois-quarts face. Mais il sera de côté sur certaines portions, comme à la sortie du sprint intermédiaire de Saint-Août, à 19 kilomètres de l'arrivée.

100 km

LE PARCOURS. Il s'agit de la journée la plus plate de Paris-Nice. Il n'y a qu'une seule ascension répertoriée, la côte de la Chapelotte (2,8km à 4,6%), en 3e catégorie. Elle était placée au kilomètre 88 et De Vriendt l'a franchi en tête, devant le porteur du maillot à pois Jonathan Hivert et l'Espagnol Diaz. Sauf nouvelles bordures - ce qui n'est pas à exclure - l'arrivée semble promise aux sprinteurs. Les deux derniers kilomètres sont en léger faux-plat montant.

103 km 

LA SITUATION DE COURSE. Après deux premières journées de folie, cette nouvelle étape de plaine est partie sur des bases très tranquilles. On ne trouve qu'un seul homme en tête, le Belge Tom Devriendt (Circus Wanty-Gobert), qui possède 7'00'' d'avance sur le peloton à 103 kilomètres de l'arrivée.

-- 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 3e étape de Paris-Nice. 214 kilomètres sont à parcourir ce mardi entre Châlette-sur-Loing et la Châtre.