dpa

Basso peut sourire

Basso peut sourire
Par Eurosport

Le 13/10/2006 à 09:00Mis à jour

Le procureur eu Comité national olympique italien a demandé jeudi le classement du dossier d'Ivan Basso, impliqué dans l'affaire Puerto de dopage sanguin. Suspendu depuis 105 jours, le coureur de la CSC pourrait reprendre la compétition sur le Tour de Lom

"Le procureur antidopage du Coni (...) a décidé de proposer à l'organe disciplinaire de la Fédération cycliste italienne le classement des actes qui concernent M. Ivan Basso", explique le Coni dans un communiqué. Le procureur antidopage s'est néanmoins laissé la possibilité de rouvrir le dossier du dernier vainqueur du Tour d'Italie si des éléments suffisants ou nouveaux apparaissaient, précise également le Coni.

Basso, 28 ans, était accusé d'avoir bénéficié, avec plusieurs autres coureurs dont l'Allemand Jan Ullrich et l'Espagnol Oscar Sevilla, d'un réseau de dopage sanguin organisé par le Dr Eufemiano Fuentes et mis au jour en Espagne cet été. Le coureur a toujours clamé son innocence, niant s'être dopé. "Je suis prêt, je pourrai recourir dès demain, je m'entraîne pour cela, avec la même intensité que d'habitude", avait-il déclaré le 29 septembre, juste après avoir été entendu pour la deuxième fois par le procureur antidopage, Francesco Cosenza.

0
0