Astana a eu la peau de Tim Wellens. Avec trois coureurs (Jakob Fuglsang, Ion Izagirre et Pello Bilbao) parmi les six premiers, et à moins de 30 secondes du Belge, leader de la course après trois étapes, l'équipe kazakhe avait plusieurs cartes à jouer. Elle en a profité, lors de la quatrième étape ce samedi, entre Armilla et Grenade (119,9 km).

Trois coureurs d'Astana dans le Top 4

Esseulé dans le final, Wellens a dû rouler derrière une échappée dans laquelle figurait Bilbao, avant de céder à 32 kilomètres de l'arrivée, dans les contreforts de la principale montée du jour. Dans celle-ci, Simon Yates (Mitchelton-Scott) a fait la différence. Loin au classement général pour sa course de rentrée, le vainqueur de la dernière Vuelta s'est offert un succès en solitaire. Il a devancé de 26 secondes le groupe des favoris, réglé par Sergio Higuita (Fundacion Euskadi).
Tour de France
Il a chuté puis esquivé une voiture : Van Aert a eu chaud
IL Y A 7 HEURES
Au classement général, Jakob Fuglsang prend la tête devant Izagirre (2e à 7") et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma, 3e à 11"). Bilbao est au pied du podium (4e, à 21"), juste devant le frère et coéquipier du vainqueur du jour, Adam Yates (5e, à 57"). Wellens recule jusqu'au 9e rang, à près de 3 minutes (2'53), avant une dernière étape vallonnée.

Simon Yates s'est bien dégourdi les jambes

Tour de France
Les gagnants et les perdants du Grand Départ danois
04/07/2022 À 12:13
Tour de Suisse
Evenepoel prend un éclat, Vlasov prend les commandes : le résumé de la 5e étape
16/06/2022 À 15:38