Cyclisme

Dumoulin quitte le MPCC : "Ce serait hypocrite d'y rester"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Dumoulin JV

Crédit: Eurosport

ParChristophe Gaudot
25/05/2020 à 08:01 | Mis à jour 25/05/2020 à 08:36
@ChrisGaudot

Tom Dumoulin a annoncé dimanche dans une interview au site WielerFlits qu'il quittait le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC). Le vainqueur du Giro 2017 regrette son silence lors du dernier Paris-Nice disputé dans un contexte de crise du coronavirus. Il évoque aussi les cétones, ce produit autorisé par l'Union cycliste internationale mais interdit par le MPCC.

Voilà un message dont le cyclisme se serait bien passé. Tom Dumoulin a annoncé dimanche avoir quitté, à titre personnel, le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC). Le Néerlandais, qui visera la victoire sur le Tour de France avec son équipe Jumbo-Visma, a donné deux raisons à sa décision. L'une est sanitaire et peut s'entendre, la seconde ne plaira en revanche pas à ceux qui pensent que la lutte antidopage doit aller encore plus loin.

Tour de France

Roglic, le Tour dans le viseur : "Je participerai au Tour de l'Ain et au Critérium du Dauphiné"

25/05/2020 À 08:29

"Le mouvement prétend être là pour la santé des coureurs, mais rouler Paris-Nice était le risque sanitaire numéro 1 et ça leur convenait, avance Dumoulin. À mon avis, cette course n'aurait pas dû avoir lieu. Il y a eu cette épidémie de coronavirus et il y avait déjà de gros problèmes en France. Le MPCC n'a rien dit à ce sujet". Effectivement la tenue et surtout la poursuite de Paris-Nice dans un contexte très tendu en France avait beaucoup fait parler début mars. L'organisation avait tenu bon, tout en amputant la course de sa dernière étape avant que le cyclisme mondial ne soit mis à l'arrêt.

L'image du Giro 2017 : En rose, Dumoulin s'arrête en catastrophe pour satisfaire un besoin naturel

00:01:40

"Ils ont inventé l'histoire selon laquelle l'utilisation de cétones est très dangereuse", poursuit le vainqueur du Tour d'Italie 2017. Les cétones, ce sont des compléments alimentaires sous formes de produits liquides, qui aident à la récupération. L'agence mondiale antidopage n'interdit pas leur usage mais celui-ci pourrait avoir des conséquences sur la santé. C'est pourquoi le MPCC demande à ses membres de ne pas les utiliser. "Notre équipe utilise des cétones, donc c'est un peu hypocrite de ma part de rester membre", conclut Dumoulin. Jumbo-Visma n'est pas non plus membre du MPCC auquel les coureurs peuvent adhérer de manière individuelle.

Cyclisme

Dr Ferrari, cancer, LeBron James : Armstrong livre une part de sa vérité

25/05/2020 À 06:20
Tour de France

Bernal sur la guerre des chefs chez Ineos : "Personne ne peut dire : 'Je suis le leader'"

IL Y A 14 HEURES
Dans le même sujet
Cyclisme
Partager avec
Copier
Partager cet article