. TOUR D'ESPAGNE - 21e ETAPE

La 21e étape de la Vuelta n'a pas dérogé à la règle qui veut que la dernière journée d'un grand Tour se compare à une revue des effectifs. Sur un tracé quasi plat, le peloton avait donc choisi de s'offrir une balade bien méritée dans la banlieue de Madrid après une Vuelta particulièrement relevée, sur le papier comme sur le terrain. 30km parcourus en une heure de course: une promenade de santé annoncée pour le maillot or Alexandre Vinokourov qui arborait, pour l'occasion, un vélo assorti à sa tunique. Bien calés au milieu du peloton et la tête déjà aux Mondiaux de Salzbourg dimanche prochain, les favoris ne bougeaient pas la moindre oreille.

Tour d'Espagne
Bouhanni abandonne
31/08/2012 À 14:36

Pas plus de mouvement de la part des autres coureurs avant l'entrée dans la capitale, 90 km après le départ. Entre temps, seul Thor Hushovd avait dégaine lors du premier sprint à Morata de Tajuna, histoire d'assurer définitivement son maillot bleu du classement par points. Le coureur du Crédit Agricole ne comptait que 12 points d'avance sur Vinokourov et 28 sur Valverde le matin. Si le premier avait renoncé à la victoire d'étape, le second, sur un sursaut d'orgueil, pouvait toujours venir chatouiller le Norvégien en cherchant à s'imposer à Madrid et en glanant au passage des points aux sprints intermédiaires.

Hushovd, sprinter malheureux

Comme sur le Tour de France, les hostilités débutaient au moment d'attaquer le circuit final de 6km, un tracé proche de celui des Mondiaux 2005, emprunté cette fois à six reprises. Malheureux sur la Vuelta après un été étincelant, Oscar Pereiro dégainait les premières cartouches, embarquant avec lui six autres coureurs dont les Français Frédéric Bessy (Cofidis) et Pierre Drancourt (Bouygues Telecom), déjà présent dans l'échappée de vendredi. Et on se mettait à rêver doucement d'un premier succès tricolore sur cette Vuelta... En vain.

Sans surprise, les fuyards ne s'illustraient qu'une trentaine de kilomètres dans les rues de la cité castillane avant d'être repris par le train de la CSC lancé pour O'Grady. Malgré d'ultimes velléités de Drancourt puis De Weert (Quick Step) vite réduites au silence, les sprinters se mettaient en marche. Et à ce jeu-là, Hushovd était encore le grand perdant. Pour la 5e fois, le Norvégien échouait à la 2e place d'un sprint, la 2e fois derrière Erik Zabel après Caceres. L'Allemand de Milram retrouve ainsi un peu plus de couleurs en s'imposant sur le prestigieux Paseo de la Castellana, la troisième victoire d'une saison qui lui a souri sur le tard.

Devant le président du Kazakhstan venu l'ovationner, Vinokourov remporte son premier titre dans un Grand Tour devant Alejandro Valverde et son compatriote et coéquipier Andrei Kashechkin. Le Kazakh joint même le maillot blanc du combiné à son maillot or. Après un Tour de France à oublier, Discovery Channel a refait surface sur la Vuelta et laissé entrevoir de belles dispositions pour l'avenir: 6e place pour Tom Danielson, maillot du meilleur grimpeur pour Egoi Martinez et première place au classement par équipes.

Tour d'Espagne
Cummings en finisseur
31/08/2012 À 11:15
Tour d'Espagne
La Vuelta rêve de stars
13/12/2006 À 17:15