Stephen Cummings, le coureur britannique de la formation BMC, a remporté sa première victoire d'étape sur la Vuelta et dans un grand tour, vendredi, au terme d'une 13e étape un peu moins tranquille que prévu. L'ancien coureur de la Sky, homme de l'ombre, et peu habitué aux honneurs des podiums, a fait jouer ses qualités de rouleur, dans le final escarpé de Ferrol, en bravant un vent de face qui a gêné tout au long de la journée un peloton désorganisé. Le natif de Clatterbridge, bon stratège, a surpris ses compagnons d'échappée à 4 kilomètres de l'arrivée pour finir en baroudeur devant Cameron Meyer (Orica-GreenEdge) et Juan Antonio Flecha (Sky).

Avec ce premier succès sur la Vuelta, lors de sa première participation, Cummings confirme la bonne marche d'un cyclisme britannique aux anges lors de cette saison 2012. Egalement passé par le giron de la puissante formation Sky durant deux saisons, celui qui était un des principaux lieutenants de Cadel Evans sur le dernier Tour de France, cache un beau palmarès sur piste (une médaille d'argent à Athènes 2004 et une médaille d'or lors des Championnats du monde 2005 en poursuite par équipes). Après six saisons passées sur route sans performances notables, l'ancien pistard voit sa polyvalence enfin récompensée.

Tour d'Espagne
Bouhanni abandonne
31/08/2012 À 14:36

Bouhanni renonce, Rodriguez reste au chaud

Le battu du jour s'appelle John Degenkolb. Le sprinter allemand, lauréat de quatre étapes en quatre sprints sur ce Tour d'Espagne, aura fait rouler sa formation Argos pour rien tout au long de cette étape de transition. L'équipe néerlandaise, soutenue par la Lotto, aura contrôlé l'échappée de sept coureurs, partie à 127 kilomètres du terme, jusqu'à l'entrée de Ferrol et ses faux-plats descendants piégeurs avant de se voir désorganisée par l'offensive d'un trio de contre emmené par Daniel Moreno (Katusha), Andrey Kashechkin (Astana) et Gert Steegmans (Omega-Pharma).

La Vuelta est terminée en revanche pour Nacer Bouhanni. Le champion de France sur route, touché à la hanche et au genou, jeudi lors de la 12e étape, a mis pied à terre après 114 kilomètres de course. "Ce sont les conséquences de sa chute d'hier, mais aussi de la fatigue", a précisé sur l'antenne d'Eurosport, Thierry Bricaud, le directeur sportif de la FDJ. Dans la quête au maillot rouge, le trio de prétendants Joaquim Rodriguez-Alberto Contador-Christopher Froome aura vécu une journée somme toute tranquille avant d'en découdre avec le triptyque des Asturies dès samedi. Au terme de trois arrivées en altitude, douze ascensions dont cinq répertoriées en 1e catégorie (et une hors-catégorie à Lagos de Covadonga, dimanche), la Vuelta aura surement trouvé son patron.

Tour d'Espagne
La Vuelta rêve de stars
13/12/2006 À 17:15
Tour d'Espagne
Vinokourov dans le viseur
28/09/2006 À 14:15