Floyd Landis est arrivé jeudi en Espagne. L'Américain loge chez son ami et ancien équipier chez Phonak, Miguel Angel Perdiguero. L'un des avocats de Landis, Howard Jacobs, a demandé le 11 septembre à l'Agence antidopage américaine d'abandonner les charges de dopage contre son client, en raison d'"erreurs" dans la procédure de contrôle habituelle.

Me Jacobs remet en cause la validité des tests conduits par le laboratoire national français de Châtenay-Malabry qui a analysé les deux échantillons de son client et y a décelé de la testostérone. Landis en a profité pour réaffirmer son innocence. Il se considère toujours comme le vainqueur du Tour de France. "Je n'ai rien à cacher ni à regretter, a-t-il confié au quotidien sportif espagnol Marca. Je suis innocent et je pense que mes avocats seront en mesure de le prouver. Le contrôle anti-dopage sur le Tour est plein d'incohérences."

Tour d'Espagne
Bouhanni abandonne
31/08/2012 À 14:36

Landis se bat donc toujours sur la forme davantage que sur le fond du problème, comme Lance Armstrong l'an dernier. Le Pennsylvanien a également rendu visite à ses anciens coéquipiers de l'équipe Phonak, qui sera dissoute à la fin de la saison. "Je suis venu parler à mes avocats et dire au revoir à mes équipiers et au staff de Phonak", a-t-il expliqué. "Je n'avais pas vraiment eu le temps de le faire après le Tour."

Tour d'Espagne
Cummings en finisseur
31/08/2012 À 11:15
Tour d'Espagne
La Vuelta rêve de stars
13/12/2006 À 17:15